Quel sort pour les salariés de Fortuna Banque après l’annonce de cessation des activités?

fortuna_banque

Le syndicat Secteur financier de l’OGBL a pris connaissance, par voie de presse, que Fortuna Banque S.C. a décidé de mettre progressivement un terme à ses activités bancaires tout en signant un accord exclusif avec Spuerkeess pour un transfert de clientèle par le biais d’un «processus simplifié et rapide». Les deux institutions prévoient de communiquer les modalités pour devenir client auprès de la BCEE à chaque client actuel de Fortuna Banque.

Si le modus operandi du transfert de Fortuna vers Spuerkeess est décrit sommairement dans la presse, les informations actuellement disponibles — que ce soit le communiqué de presse ou l’interview donnée par le CEO — ne font aucune mention quant à l’avenir des salariés de Fortuna Banque. Si le chemin des clients est tracé en direction de la Spuerkeess, qu’en est-il des salariés qui pendant de longues années ont œuvré pour le bien de Fortuna?

Confronté à la fermeture d’une institution bancaire et en l’absence d’indication sur le sort des salariés, l’OGBL Secteur Financier a transmis une lettre à la direction de Fortuna Banque afin d’obtenir des éclaircissements sur les éventuelles mesures prévues pour le personnel en question. L’OGBL se tient à la disposition des salariés au cas où des négociations devraient être menées en vue de préserver les droits des salariés confrontés à cette cessation d’activités.

Communiqué par le syndicat Secteur financier de l’OGBL
le 11 août 2022

Renouvellement de la convention collective à la CMCM

Les syndicats OGBL et LCGB se sont mis d’accord avec les responsables de la “Caisse Médico-Complémentaire Mutualiste” (CMCM) sur le renouvellement de la convention collective. La nouvelle convention a été signée le 24 juin 2022 dans le bâtiment de la caisse mutualiste et couvre la période de 2022 à 2024.

Grâce à un dialogue social de qualité et constructif de part et d’autre, une convention collective de haute qualité a pu être conclue.

La convention collective comprend des améliorations des conditions de travail et de salaire. Ainsi, le droit à la déconnexion numérique est introduit et le recours au télétravail facilité, pour lequel un accord-cadre doit encore être élaboré. En outre, l’utilisation des congés sociaux devient un droit.

Outre les améliorations qualitatives, tou.te.s les salarié.e.s bénéficieront surtout d’une augmentation de salaire de 3 % avec effet rétroactif au 1er janvier 2022. Pour les chefs de service, les primes de responsabilité seront étendues et la possibilité d’une prime sera créée par une évaluation annuelle volontaire.

Les syndicats restent aux côtés des salarié.e.s et continuent à s’engager pour des conditions de travail optimales au sein de la CMCM.

Communiqué par l’OGBL, le LCGB et la CMCM
le 11 juillet 2022

 

Retrait de la Commerzbank du site de Luxembourg : plan social pour tous les employés

Comme annoncé en 2021, la Commerzbank va cesser ses activités commerciales sur le site du Luxembourg. Sont concernées la Commerzbank AG Filiale Luxemburg (NLU) ainsi que la Commerzbank Finance and Covered Bond S.A. (CFCB), dont les processus de fermeture se dérouleront à des rythmes différents. Cela signifie notamment que pas moins de 169 salariés au total (dont 159 à la NLU) perdront leur emploi. La NLU prévoit une date de fermeture au plus tard fin 2024.

Pour rappel, la Commerzbank est un acteur de longue date de la place financière luxembourgeoise, qui va désormais quitter le pays. Lorsque la Commerzbank est arrivée au Luxembourg en 1969, elle a été la deuxième banque allemande à choisir le Grand-Duché comme pays européen pour sa forte expansion internationale à venir.

Pour le CFCB, qui est fortement imbriquée dans le NLU sur le plan organisationnel et opérationnel, le développement futur est encore en cours d’élaboration, de sorte qu’une date de fermeture concrète n’est pas encore fixée actuellement. Afin d’inclure et de protéger l’avenir des salariés de la CFCB, cette dernière a, à titre préventif, participé aux négociations afin que le plan social s’applique également à ses 10 employés le moment venu.

Conjointement avec la délégation du personnel, l’ALEBA a mené les négociations avec la Direction, soutenue par le LCGB et l’OGB-L. Les principales revendications ont pu être obtenues dans le cadre d’un échange transparent et ouvert, bien que tendu par moments. Finalement, un accord a pu être trouvé entre toutes les parties dans l’intérêt des salariés et un plan social a été signé le 5 avril 2022.

Outre les exigences légales et conventionnelles, les partenaires sociaux ont pu négocier des avantages supplémentaires. Nous avons notamment obtenu des indemnités financières intéressantes et des mesures permettant la transition entre la fin de la carrière professionnelle et le départ à la retraite.

Les syndicats resteront bien entendu aux côtés de tous les salariés concernés afin de les soutenir tout au long du processus de fermeture et de veiller à la bonne mise en œuvre du plan social.

Communiqué de presse du 6 Avril 2022

Renouvellement de la convention collective de travail chez Worldline Financial Services (Europe) S.A., Cetrel Securities S.A. et Worldline Europe SA.

Le 31 mars 2022, les syndicats OGBL et LCGB, avec la délégation du personnel (100% OGBL), ont signé la nouvelle convention collective de travail (CCT) pour les salariés des sociétés Worldline Financial Services (Europe) S.A., Cetrel Securities S.A. et Worldline Europe SA.

Cette nouvelle (CCT) porte sur une durée de trois ans, à savoir du 1er janvier 2022 (effet rétroactif) au 31 décembre 2024.

L’accord prévoit des améliorations aussi bien au niveau qualitatif qu’au niveau quantitatif.

Au niveau qualitatif:

  • Clarification des dispositions sur le congé social;
  • Mise en place d’un nouvel accord sur la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle;
  • Intégration d’un article sur le droit à la déconnexion qui sera appliqué dès que la loi sera votée et retranscrite dans le code du travail;
  • Mise en place du télétravail dont les dispositions seront discutées hors CCT et en accord avec la délégation du personnel;
  • Amélioration de l’article sur le harcèlement sexuel et moral;
  • Mise en conformité de l’accord sur le compte-épargne temps (CET) avec la nouvelle loi;
  • Un minimum de 32h par an pour la formation individuelle;
  • Adaptations et améliorations de différents articles qui se trouvaient dans l’ancienne CCT.

Au niveau quantitatif, après de nombreuses discussions, nous sommes arrivés à un accord:

  • Pour l’année 2022, une prime unique de 400 euros;
  • Pour l’année 2023, une augmentation linéaire de 0,5%;
  • Pour l’année 2024, une augmentation linéaire de 0,6%.

Cette prime unique et ces augmentations linéaires sont destinées aux salariés barémisés.

Les négociations se sont passées dans un bon climat social.

Communiqué par l’OGBL et le LCGB
le 4 avril 2022

 

Signature du plan social chez Natixis Wealth Management!

Au terme de sept réunions de négociations, un plan social a été signé le 13 décembre 2021 entre la direction de Natixis Wealth Management, l’OGBL Secteur Financier, majoritaire, les délégués du personnel OGBL, l’ALEBA et le LCGB.

Pour rappel, Natixis Wealth Management est un établissement financier français crée en 2006 et faisant partie du groupe BPCE.

Touché par des résultats négatifs répétés du métier «Wealth» et dans un contexte sectoriel exigeant, la banque a décidé de réorganiser totalement ses activités en commençant par la suppression de 26 postes au maximum.

Dans le cadre du plan social, tant des mesures de maintien dans l’emploi que des mesures d’accompagnement sociales et financières en faveur des salariés impactés ont été négociées.

Grâce à l’implication sans faille tout au long des négociations, l’OGBL Secteur Financier, ses délégués du personnel, en partenariat avec l’ALEBA et le LCGB ont su négocier un accord tenant compte des revendications sociales et financières.

Il contient entre autres, le paiement d’une indemnité de dédommagement, le paiement d’une indemnité extra-légale à laquelle s’ajoute une indemnité liée aux enfants, ainsi qu’un budget d’«outplacement» et/ou de formation.

Malgré les circonstances exceptionnelles liées à la pandémie, les négociations se sont déroulées sereinement avec comme priorité la défense et la protection des intérêts des salariés qui vont perdre leur emploi.

Communiqué par le syndicat Secteur Financier de l’OGBL, l’ALEBA et le LCGB, le 14 décembre 2021

Un tiers des salariés menacés

natixis_logoLe 26 novembre 2021, les négociations d’un plan social auprès de la banque Natixis Wealth Management ont commencé.

En effet, Natixis Wealth Management, qui est un établissement financier français crée en 2006 faisant partie du groupe BPCE, a annoncé la suppression de 26 postes au maximum suite à une restructuration de ses activités.

L’OGBL SecFin, majoritaire et seul syndicat représenté au sein de la délégation, négocie avec le soutien de ses délégués du personnel, de l’ALEBA et du LCGB le plan social.

Le camp salarial fait appel à l’employeur afin que ce dernier prenne ses responsabilités face à cette transformation complète qui vise un tiers des salariés.

Outre des discussions concernant leurs cinq projets de réorganisation, les négociations portent sur la diminution du nombre de licenciements, ainsi que sur les diverses mesures d’accompagnements.

A ce stade les négociations avancent lentement et bon nombre d’interrogations restent ouvertes. Des réponses précises et chiffrées aux questions ouvertes sont nécessaires pour garantir l’avancement des négociations au regard du délai rapproché de quinze jours légalement prévu pour aboutir à un accord tenant compte des revendications légitimes des salariés.

A défaut, les syndicats n’excluent pas la possibilité d’autres démarches et actions.

L’OGBL Secteur Financier, ses délégués du personnel, l’ALEBA et le LCGB en appellent donc à la responsabilité sociale de l’employeur dans l’intérêt des salariés menacés par la perte de leur emploi.

L’OGBL Secteur Financier, ses délégués du personnel, l’ALEBA et le LCGB continueront à agir dans le seul intérêt des salariés de Natixis Wealth Management.

Communiqué par l’OGBL Secteur Financier, l’Aleba et le LCGB
le 2 décembre 2021