13 novembre 2012

Manifestation Cargolux et Luxair: Lettre ouverte des syndicats remise au président de la Chambre des députés

Monsieur Laurent MOSAR
Président de la Chambre de Députés
23, rue du Marché-aux-Herbes
L-1728 Luxembourg

 

Luxembourg, le 13 novembre 2012

Lettre ouverte

Concerne : Revendications syndicales dans le dossier Cargolux-Luxair-Logistique

Monsieur le Président,

L’avenir de Cargolux et de Luxair ainsi que du secteur logistique n’est toujours pas clair, et cela malgré deux réunions récentes entre syndicats et le ministre du développement durable et des infrastructures, d’une part, et le ministre de l’économie et du commerce extérieur, d’autre part.

Hormis l’engagement formel qu’après la recapitalisation de Cargolux, les actionnaires luxembourgeois garderont 65% des actions, le gouvernement n’a toujours pas répondu à la majorité de nos questions. Nos soucis concernent les emplois, les plans d’externalisation et de délocalisation, la réduction de la flotte, la desserte du cargo centre au Findel, le développement de la plate-forme logistique, les conventions collectives, bref : une stratégie cohérente et le respect du modèle social luxembourgeois.

Cargolux est une entreprise systémique. Si Cargolux coule, Luxair coule également. Dans ce cas, des milliers d’emplois seraient menacés non pas seulement chez Cargolux et Luxair, mais également dans le secteur du transport professionnel de marchandises par route et dans la logistique. Une discussion sur le développement de la plate-forme logistique serait alors inutile.

Pourtant le gouvernement luxembourgeois, actionnaire majoritaire tant chez Luxair que chez Cargolux, reste passif, comme si ces milliers d’emplois ne l’intéressaient pas. Le gouvernement semble apparemment accepter la dénonciation des conventions collectives tant chez Cargolux que chez Luxair, il ne s’oppose pas à l’annonce des deux directions de vouloir réduire les salaires et dégrader les conditions de travail. Le gouvernement doit enfin assumer ses responsabilités !

OGBL, LCGB et NGL-SNEP revendiquent de la part du gouvernement :

  • la sauvegarde de tous les emplois chez Luxair et chez Cargolux;
  • un rôle plus dominant chez Cargolux reflétant sa majorité de 65% des actions;
  • repenser le rôle de Qatar Airways;
  • une opposition à tout morcellement, externalisation ou délocalisation que ce soit chez Luxair ou chez Cargolux;
  • la mise en place d’une stratégie cohérente pour Luxair, Cargolux et la plate-forme aéroportuaire ;
  • le maintien des acquis sociaux ;
  • le retour au modèle social luxembourgeois, basé sur un dialogue social honnête et transparent.

Sous l’angle de ce qui précède, nous vous prions de bien vouloir prendre en considération nos réflexions et revendications lors du débat d’orientation sur Cargolux et Luxair qui aura lieu en date du 15 novembre 2012 au sein de la Chambre de Députés.

Dans le cadre de votre rôle de contrôle, nous vous prions de bien vouloir inviter le gouvernement de tenir compte de nos revendications.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments très distingués.

 

Pour le LCGB Pour le NGL-SNEP Pour l’OGBL
Aloyse Kapweiler Claus Marquardt Hubert Hollerich

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.