20 novembre 2019

La riposte syndicale à l’attaque patronale

IMG_4021

Quelque 2000 délégués, militants et sympathisants ont répondu présents le 19 novembre 2019 à Dommeldange à l’appel des trois syndicats représentatifs au niveau national – l’OGBL, la CGFP et le LCGB – qui organisaient une manifestation de protestation commune contre le boycott patronal du dialogue social.

IMG_4014_modifPour rappel, le 18 septembre dernier, l’organisation patronale UEL a en effet fait savoir aux syndicats et au gouvernement qu’elle souhaite quitter les négociations à trois au sein du Comité Permanent du Travail et de l’Emploi (CPTE). Ce boycott de l’un des plus importants organes de négociation sociale à trois, entre le gouvernement, les syndicats et le patronat, constitue une attaque scandaleuse à l’encontre du «modèle social luxembourgeois» qui, depuis plus de 40 ans, a été d’une valeur inestimable pour le développement économique et social du Luxembourg et a garanti la paix sociale, si importante pour notre pays.

Comme l’a souligné André Roeltgen, le président de l‘OGBL, jamais l’UEL ne s’est distancée aussi ouvertement du modèle de négociation tripartite reposant sur le partenariat social. «Nous tous réunis aujourd’hui constituons la riposte catégorique du mouvement syndical luxembourgeois à cette attaque scandaleuse du patronat», a-t-il notamment lancé.

IMG_0769Le président de l’OGBL a aussi clairement pointé le fait qu’un patronat qui n’est plus disposé à rechercher un équilibre entre les intérêts du capital et ceux du travail n’est plus un partenaire social. «Et lorsqu’on n’est plus un partenaire social, alors on est un adversaire social. Et si le compromis social se brise, alors la paix sociale se brise et le conflit social advient inévitablement. Les syndicats représentatifs au niveau national – la CGFP, le LCGB et l’OGBL – ne souhaitent pas une telle situation. Mais une chose doit aussi être très claire. Si on y est forcé par le patronat, alors on ne les laissera pas tranquille».

Publié par l’OGBL
le 20 novembre 2019


Articles en lien :

>> 05/11/2019 – Pressekonferenz – Boykott vum Sozialdialog duerch d’Patronat – D’Gewerkschaften reagéieren (Vidéo)

>> Mobilisation contre la politique de la «chaise vide» du patronat (11 octobre 2019)

>> Alerte! Alerte! «L’Etat-syndicat» est en marche! (octobre 2019)

>> Déclaration commune des syndicats représentatifs au niveau national suite au boycott du dialogue social de la part des employeurs (26 septembre 2019)

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.