13 janvier 2023

Accords non respectés chez Paul Wurth Luxembourg : demande d’entrevue urgente

PaulWurth2La délégation du personnel, l’OGBL et le LCGB viennent d’apprendre avec la plus grande stupéfaction l’écartement de Georges Rassel de son poste de CEO de Paul Wurth Luxembourg et de la région Europe. Cette nouvelle tumultueuse et inopinée constitue une première pour l’entreprise et a créé une onde de choc auprès des salariés de l’entreprise.

Les représentants des salariés, fortement soutenus par l’OGBL et le LCGB demandent la tenue d’une réunion d’urgence avec la direction générale afin de tenter de comprendre les raisonnements derrière cette décision tout à fait surprenante qui rompt directement avec les engagements convenus par le groupe. Le cas échéant, l’OGBL et le LCGB se réserveront le droit d’agir par tous les moyens dont ils disposent.

La décision inopinée à l’égard du CEO suscite de vives inquiétudes sur les intentions du groupe SMS quant à l’avenir de Paul Wurth Luxembourg. En effet, le groupe SMS, qui détient la majorité des actions depuis presque deux ans, prouve par cette manœuvre qu’il ne respecte pas les engagements convenus. Il existe désormais un risque réel d’une cassure du dialogue social au sein de l’entreprise. La qualité de ce dialogue social a donné l’exemple depuis de nombreuses années dans le pays et a permis de consolider les acquis sociaux des salariés avec leur imposant savoir-faire dans le domaine de la sidérurgie-métallurgie et des conceptions technologiques d’avenir.

Communiqué le 13 janvier 2023

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.