12 juillet 2021

Sous-traitance: UPS fuit ses responsabilités!

Sous-traitance: UPS fuit ses responsabilités!

UPS Delivery Truck with Logo

Plateau Luxembourg sàrl est un sous-traitant qui effectue des livraisons pour UPS dans certaines régions du Luxembourg. UPS a mis fin au contrat pour le 31 août 2021 et le seul client du sous-traitant a ainsi cessé d’exister. L’entreprise devra donc fermer ses portes. Les dernières livraisons effectuées par Plateau jusqu’à cette date seront reprises par d’autres sous-traitants à partir du 1er septembre 2021.

L’OGBL et la délégation du personnel de Plateau ont donc négocié un plan social avec la direction qui a été signé le 25 juin 2021. Le plan prévoit notamment que le paiement de tous les salaires, des heures supplémentaires, des primes de dimanche, des congés non utilisés, etc. reste une priorité jusqu’à la fermeture de l’entreprise. En outre, la direction s’engage à contacter d’autres entreprises afin de trouver de nouveaux emplois pour les chauffeurs qui ne seront pas employés par les nouveaux sous-traitants. L’OGBL et la délégation veilleront attentivement à ce que cet accord soit correctement implémenté.

Le plan social a été négocié afin d’éviter une faillite, auquel cas les travailleurs perdraient beaucoup plus que ce à quoi ils ont encore droit. Néanmoins, l’éventualité d’une faillite précoce ne peut pas encore être exclue.

Au 1er juillet 2021, Plateau comptait 87 salariés. L’un des nouveaux sous-traitants, V&D Translux, en a déjà embauché une cinquantaine. L’autre, FB Logistics Lux sàrl, a repris 4 salariés de Plateau. Environ 33 salariés — dont 22 chauffeurs — sont toujours menacés de chômage!

L’entreprise UPS n’emploie elle-même pas un seul chauffeur au Luxembourg. Bien que les camionnettes de livraison brunes soient visibles dans tout le pays, UPS compte officiellement moins de 10 salariés. Dans toute l’Europe, il est courant que l’entreprise privilégie des sous-traitants plutôt que d’embaucher elle-même des chauffeurs et du personnel logistique, afin d’éviter ainsi d’avoir à faire face à ses responsabilités.

De cette manière, UPS a réussi à éviter sa participation à la négociation du plan social avec l’OGBL et la délégation du personnel, qui va de pair avec des licenciements massifs. Elle s’est également débarrassée des salariés qui étaient en congé de maladie ou en congé parental!

Le syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL et le président de la délégation du personnel de Plateau ont rencontré la semaine dernière le représentant luxembourgeois d’UPS pour discuter de cette situation et ont exigé qu’UPS fasse face à ses responsabilités. UPS a nié toute responsabilité!

L’OGBL demande à UPS de garantir le paiement de tous les salaires et primes dus aux salariés et anciens salariés de Plateau en cas d’insolvabilité de Plateau. Les salariés ne doivent pas être les victimes de la politique d’UPS!

Ce n’est pas la première fois que des salariés du secteur du transport font les frais du fait que les entreprises préfèrent sous-traiter au lieu d’embaucher elles-mêmes — et ce ne sera pas la dernière fois.

Par conséquent, le syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL demande au gouvernement d’agir enfin et de réglementer plus strictement la sous-traitance en tenant des sociétés comme UPS pour responsables! Dans des négociations de plans sociaux chez des sous-traitants, les entreprises contractantes doivent également pouvoir être forcées à participer!

Communiqué par le syndicat Transport sur Route/ACAL de l’OGBL
le 12 juillet 2021

Les commentaires sont fermés.