31 janvier 2020

Walk of steel

La délégation du personnel de Saarstahl AG Völklingen organise une marche à pied vers Bruxelles – action de solidarité de l’OGBL

Herz aus StahlLa sidérurgie sarroise, allemande et européenne fait face à des défis majeurs en raison du commerce des certificats de CO2 et de l’importation d’acier bon marché en provenance de pays tiers. Sans une politique industrielle et environnementale durable, la transformation socio-écologique nécessaire et donc la sécurité de l’emploi dans la sidérurgie en Sarre sont mises en péril. La délégation du personnel de Saarstahl AG pointe depuis longtemps ces problèmes, mais sans obtenir les changements de politique nécessaires.

Afin de souligner leurs demandes, les collègues sarrois de Saarstahl organisent une «Marche de l’Acier» et marchent de Völklingen à Bruxelles pour présenter leurs demandes de préservation de leurs emplois au vice-président de la Commission européenne chargé de la protection du climat, Frans Timmermans, le 10 février 2020 .

L’OGBL soutient l’action des collègues de Saarstahl AG Völklingen et les accompagnera lors de leur passage au Luxembourg. Ce combat n’est pas seulement important pour la sidérurgie sarroise, mais également pour la sidérurgie luxembourgeoise et pour les autres pays de l’Union européenne.

L’ensemble du parcours est divisé en étapes journalières d’environ 40 km et mènera les collègues sarrois à Esch-sur-Alzette, le lundi 3 février 2020.

À 14h30, un rassemblement de solidarité de l’OGBL avec les collègues aura lieu à la Maison du Peuple à Esch-sur-Alzette pour soutenir la «Marche de l’Acier» et les revendications associées. Les représentants des médias y auront la possibilité de rencontrer les responsables de l’action.

Vers 16h30, une action de protestation symbolique aura lieu à Belval, à la sculpture «Als Erënnerung un d’Leit vun de Schmelzen» (Place de l’Université ), où le «Cœur de l’Acier» sera enflammé, une fois encore, pour souligner l’importance de la sidérurgie pour toute la Grande Région.

Communiqué par l’OGBL
le 31 janvier 2020

Les commentaires sont fermés.