Indexation automatique des salaires, nous ne lâcherons rien!

6-02-2023

Toutes et tous à Marche en Famenne le 14 février pour manifester avec les syndicats belges - POUR DÉFENDRE NOTRE INDEX ! Depuis 1 an, l’OGBL est tout seul au combat pour défendre notre mécanisme d’adaptation des salaires face à l’augmentation du coût de la vie. Cette lutte pour défendre nos droits et nos acquis est un engagement de tous les jours. Et même si grâce à cette lutte incessante, 2 indexations vont être payées en février et avril, nous devons continuer à rester intransigeants face aux attaques répétées du patronat et aux politiques libérales menées tant au Luxembourg qu’en Europe pour anéantir cet acquis. Dans ce contexte, la Solidarité syndicale est primordiale. En Belgique, la FGTB mène le même combat pour la défense de l’indexation automatique des salaires (ce mécanisme n’existe plus qu’au Luxembourg, en Belgique et à Malte et est sans cesse mis à mal par l’OCDE). Défendre l’index en Belgique, c’est aussi défendre notre index au Luxembourg.

L’index, tout le monde en parle, nous le défendons.

31-01-2023

Grâce à l’engagement de l’OGBL, une tranche indiciaire a été déclenchée ce 1er février 2023. Cela veut dire qu’en raison de l’augmentation du coût de la vie, tous les salaires et toutes les pensions vont augmenter de 2,5%. Cette tranche a failli ne pas tomber. L’année dernière à la même période, le patronat a lancé une attaque de grande envergure contre le système d’indexation automatique. Ensemble avec le gouvernement et deux autres syndicats, il a décidé de suspendre le fonctionnement normal de l’index. (...)

Nouveau projet de loi relatif aux allocations familiales : Il faudra encore un effort pour se conformer au droit européen

1-07-2021Le 14 avril 2020, la Caisse pour l’avenir des enfants (CAE) a annoncé avoir procédé à une «première analyse» de l’arrêt de la CJUE du 2 avril 2020 condamnant l’actuelle législation luxembourgeoise relative aux allocations familiales pour discrimination envers les salariés frontaliers. La CAE a ainsi dû «constater qu’une adaptation législative des conditions d’octroi pour l’allocation familiale est inévitable» et que les juges européens ont estimé que le travailleur frontalier doit «contribuer aux charges d’entretien» des enfants pour lesquels il demande l’octroi de prestations familiales. (...)

Bourses d’études: l’OGBL ne lâche pas prise

18-12-2020Plus de 10 années après le vote de la loi dite BILTGEN, la régularisation des dossiers introduits pour les années 2010, 2011 et 2012 auprès du CEDIES n’a toujours pas été effectuée par l’Etat luxembourgeois en dépit des multiples condamnations par la Cour de Justice de l’Union européenne. (...)

Frontaliers au Luxembourg

Rassurer les frontaliers sur leur avenir

25-08-2020Le ministère des Finances vient d’annoncer la signature d’un accord avec la Belgique suspendant le seuil de 24 jours de travail hors du territoire luxembourgeois prévu dans la convention fiscale entre les deux pays et ce, jusqu’au 31 décembre 2020. Voilà certes une bonne nouvelle. Mais tous les frontaliers doivent être rassurés sur leur avenir professionnel à plus longue échéance, tant pour la fiscalité que la sécurité sociale. Tous les frontaliers; belges, mais aussi français et allemands. (...)

Télétravail, accords fiscaux et imposition des travailleurs frontaliers

18-12-2020Le 19 novembre, une réunion était organisée entre des représentants de l’OGBL et des hauts fonctionnaires du Ministère des Finances à propos du télétravail et des accords bilatéraux en matière de fiscalité. (...)

Frontaliers allemands au Luxembourg

Accord à l’amiable entre le Luxembourg et l’Allemagne pour autoriser le télétravail en période de Covid-19

19-10-2020Le ministère des Finances vient d’annoncer la signature d’un accord avec l’Allemagne suspendant le seuil de 19 jours de travail hors du territoire luxembourgeois prévu dans la convention fiscale entre les deux pays et ce, jusqu’au 31 décembre 2020. Malgré cette annonce, qui tombe sous le bon sens dans le contexte actuel d’une deuxième vague de Covid-19, l’OGBL met en garde les frontaliers allemands. (...)

Camaïeu

Il faut préserver les emplois au Luxembourg!

17-07-2020Camaïeu, enseigne française de prêt-à-porter disposant de trois magasins au Luxembourg et y employant 11 personnes, est en procédure de redressement judiciaire en France depuis le 27 mai. L’avenir des magasins luxembourgeois demeure incertain. (...)