18 décembre 2020

Une nouvelle Convention Collective pour les salariés de Match !

CCT Match

L’OGBL, en tant que porte-parole, et le LCGB ont signé, le 18 décembre 2020, avec la direction du groupe Match, une nouvelle convention collective de travail (CCT) pour les 563 salariés de Match et de Courthéoux (personnel administratif).

Faute d’accord, cette CCT n’avait plus été renouvelée depuis 2003. L’ensemble des textes ont ainsi dû être modernisés et adaptés à la législation en vigueur.

Tous les acquis sociaux existant auparavant ont pu être sécurisés!

Une nouvelle grille des salaires, s’étendant sur 30 ans, sera introduite à partir du 1er janvier 2021, prenant également déjà en compte l’adaptation prévue à cette même date du salaire social minimum. En raison des diverses augmentations qu’a connues le salaire social minimum depuis 2003, l’ancienne grille des salaires était devenue totalement caduque.

Au cours des deux prochaines années, un système de pointage électronique sera introduit dans l’entreprise. Cela permettra de mieux faire respecter, à l’avenir, la règlementation relative au temps de travail, et notamment en ce qui concerne les temps de repos.

Plusieurs nouvelles majorations seront également introduites. Ainsi, l’heure travaillée le samedi entre 19h-20h sera dorénavant majorée de 25%. Celle travaillée entre 19h-20h la veille d’un jour férié sera quant à elle majorée de 35%.

En outre, une prime unique de 150 euros sera versée au courant du mois de décembre 2020.

Les syndicats contractants se réjouissent de cet accord, qui envoie un signal fort dans un secteur fortement impacté par la crise sanitaire.

Communiqué par l’OGBL et le LCGB
le 18 décembre 2020

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.