13 janvier 2014

Cargolux

Un accord déséquilibré au détriment de Cargolux, voire du secteur logistique luxembourgeois

D’après les informations à leur disposition, et après consultation d’experts auprès de la Chambre des salariés, il apparaît aux représentants de l’OGBL chez Cargolux que l’accord commercial entre la compagnie d’investissement et de développement de l’aviation civile du Henan (HCNA) et Cargolux est pour le moins déséquilibré.

«Dual» ou «single» hub strategy?

Selon l’accord commercial, le gouvernement s’apprête à conclure la vente en Chine des parts de l’État dans la société Cargolux (plus d’un tiers du total actuel) à HNCA. Or, ce nouvel actionnaire a demandé en contrepartie l’instauration d’un accord commercial dit de la double plate-forme (dual hub), l’une d’entre elles visant à développer le fret aérien à partir de la Chine, grâce au concours et au savoir-faire d’une entreprise très expérimentée, en l’occurrence Cargolux, 1ère entreprise tout cargo en Europe.

L’accord paraît tellement déséquilibré qu’il ressemble davantage à une «single hub strategy». Il ne transparaît pas de cet accord une volonté réelle de coopération en faveur du développement local et national de long terme autre que chinois.

Cargolux est obligée de servir les intérêts de HNCA et de la Province du Henan sans contrepartie apparente pour l’aéroport au Luxembourg et le hub européen.

Si, clairement, pénétrer le marché chinois pourrait provoquer des effets positifs à court terme, il semble que l’accord soit passé au détriment d’une logique stratégique de long terme, à tout le moins pour Cargolux.

HNCA, société d’investissement qui a donc pour objet et objectif le développement de l’aviation civile dans la Province du Henan ne semble guère constituer le partenaire «industriel» tant recherché pour Cargolux. Alors qu’aucune garantie industrielle ne semble transparaître de cet accord pour le hub européen et pour la société Cargolux, l’idée serait-elle peut-être de métamorphoser ce fleuron de l’industrie logistique en société de participation financière tirant ses revenus de futures joint-ventures surfant sur un essor rapide du fret aérien à partir du Henan?

Un accord déséquilibré

L’accord repose, d’une part, sur des déclarations d’intention générale, dénuées de toute valeur juridique, de la part de HNCA et, d’autre part, sur des obligations concrètes et financièrement contraignantes à charge de Cargolux.

Cargolux s’engage également à développer avec ou pour le compte de HNCA des joint-ventures en Chine dans différents domaines économiques en acceptant de lui mettre à disposition son savoir-faire et son personnel (voire possiblement son matériel) avec toutes les conséquences que cela entraînera au niveau du fonctionnement et de la situation financière de Cargolux.

Les salariés de Cargolux risquent à terme de perdre leur emploi au Luxembourg une fois que les partenaires chinois auront reçu le know-how, voire du personnel et du matériel à travers les joint-ventures qui leur permettraient également de concurrencer Cargolux.

Une partie de l’économie luxembourgeoise qui est tributaire des activités de Cargolux risque également, par ricochet, de subir les conséquences désastreuses suite à un démantèlement à terme des activités de Cargolux.

Par ailleurs, la soumission de l’accord commercial et des joint-ventures à des législations et juridictions autres que luxembourgeoises comporte des risques non négligeables pour Cargolux.

Pour une transparence absolue dans ce dossier vital pour l’économie luxembourgeoise

L’OGBL n’a pas accès à tous les documents échangés, ce qui montre d’ailleurs que la transparence est loin d’être absolue dans ce dossier.

Vu toutefois les informations dont l’OGBL dispose et l’intérêt stratégique que représente Cargolux pour l’économie luxembourgeoise, l’OGBL ne peut que rendre attentif sur les conséquences désastreuses potentielles que la signature de l’accord commercial avec HNCA pourra avoir pour Cargolux et, de façon plus générale, pour le pays tout entier.

Communiqué par le Syndicat Aviation civile de l’OGBL
le 13 janvier 2014

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.