14 janvier 2022

Pérennisation des acquis et obtention de nouveaux avantages

Signature d’une première convention collective chez Orange Luxembourg

photosignature

Le 14 janvier 2022, une première convention collective de travail a pu être signée pour les quelque 150 salariés d’Orange Communications SA, un des acteurs majeurs dans le secteur des télécoms au Luxembourg.

Les négociations, qui ont duré près d’un an, avaient été ouvertes sur initiative de l’OGBL, seul syndicat représenté au sein de la délégation du personnel. A noter que l’OGBL avait remporté les élections sociales dans l’entreprise en mettant justement en avant l’idée d’introduire une convention collective de travail.

La délégation du personnel a été fortement impliquée tout au long du processus, notamment pour l’établissement du catalogue de revendications qui s’est basée sur les doléances récoltées parmi l’ensemble du personnel.

Cette convention collective de travail (CCT) a une durée de validité de trois ans, à savoir du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2024. Elle comprend, entre autres, les avantages suivants:

  • la création d’un barème des salaires transparent et offrant des perspectives d’évolution de carrière
  • une augmentation salariale au bout de 10 ans d’ancienneté pour les salariés considérés comme «non qualifiés»
  • l’octroi de chèques cadeaux dont le montant évolue en fonction de l’ancienneté (par paliers de cinq ans)  pouvant atteindre 250 euros
  • une augmentation de la majoration pour le travail de nuit qui passe à 20%
  • l’octroi d’un jour de congé supplémentaire pour l’ensemble des salariés et la pérennisation du «jour de congé de fin d’année» (qui jusqu’à présent n’était pas garanti chaque année)
  • l’octroi de congé supplémentaire en fonction de l’ancienneté (par paliers de 5 ans — jusqu’à 7 jours supplémentaires)
  • l’introduction du congé sans solde et du don de congés
  • l’introduction de la préretraite progressive
  • l’octroi d’une indemnité aux ayants droits en cas de décès d’un salarié
  • le respect du droit à la déconnexion des salariés et la rédaction d’une procédure pour le télétravail

Les avantages acquis précédemment, tels que le 13e mois, les chèques-repas et les avantages commerciaux, ont évidemment été repris dans la nouvelle CCT.

L’OGBL salue un bon accord qui n’aurait pas été possible sans la mobilisation exemplaire et la participation de la délégation du personnel à tous les stades de la négociation. Il convient également de souligner que les négociations avec la direction se sont déroulées dans un climat de travail serein et dans un esprit de dialogue social constructif.

Communiqué par le syndicat Services et Energie de l’OGBL, le 14 janvier 2022

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.