1 juillet 2015

Retour sur le comité de suivi de la Tripartite Sidérurgie

siderurgie_1Le comité de suivi des effectifs et des investissements instauré dans le cadre de l’accord Lux2016 dans la sidérurgie s’est réuni en ce 1er juillet 2015 sous la présidence du ministre de l’Economie ainsi que du ministre du Travail et de l’Emploi. Le but de ce comité est de veiller au respect des accords signés surtout en matière d’investissement et de suivre l’évolution des effectifs.

L’ensemble des membres du comité est arrivé à la conclusion que les divers engagements sont toujours honorés et que l’objectif commun d’assurer l’activité des sites sidérurgiques luxembourgeois au-delà de la durée de cet accord est toujours en bonne voie de réalisation.

Les discussions ont également porté sur la mise en pratique de la stratégie du groupe en vue de préserver une certaine maîtrise des coûts notamment au niveau de l’énergie, des transports et de la logistique.

Le volet social, et ses répercussions au niveau du personnel, est quant à lui régulièrement discuté, avisé et négocié au sein de la commission paritaire de la convention collective. Pour rappel, cette commission est composée des membres de la direction d’ArcelorMittal et de représentants de l’OGBL, seul signataire de la CCT.

siderurgie_2Contrairement à ce que s’obstinent à chanter quelques oiseaux de mauvaise augure, ce volet social donne des résultats positifs (notamment en termes de primes de production mensuelle et annuelle) et contribue en tout cas largement à pérenniser les sites de production luxembourgeois de Belval, Differdange et Rodange et par là même contribue à renforcer l’assise du site administratif du groupe installé au Grand-Duché.

Une prochaine réunion du comité de suivi devrait avoir lieu au cours du dernier trimestre 2015 pour fixer notamment les règles de départ en préretraite pour l’année 2016.

Communiqué par le syndicat Sidérurgie et Mines de l’OGBL
le 1er juillet 2015

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.