19 novembre 2012

Prise de position au sujet du retrait de Qatar Airways chez Cargolux: une victoire syndicale

L‘ITF (International Transport Workers’ Federation) a aujourd’hui honoré la contribution de son syndicat membre OGBL (Onofhängege Gewerkschaftsbond Lëtzebuerg) dans la lutte pour le retrait de Qatar Airways en tant qu’actionnaire de la compagnie de fret aérien luxembourgeoise Cargolux et a félicité le syndicat pour cette victoire qui lui revient de droit. Qatar Airways avait acquis 35% des actions de Cargolux et briguait une participation majoritaire. L’OGBL avait lancé une campagne de mobilisation afin d’éviter cette prise de participation et, par conséquent, la perte de milliers d’emplois.

Gabriel Mocho, secrétaire de l’ITF pour le secteur de l’aviation civile, commente: «Cette victoire vient quelques jours seulement après la manifestation organisée par l’OGBL contre les plans désastreux des Qataris et est donc  la preuve qu’une opposition menée dans la légalité est payante.»

Et il ajoute: «En participant à cette manifestation, l’ITF a tenu à marquer son soutien, mais c’est à l’OGBL seul que revient le mérite d’avoir tiré à temps la sonnette d’alarme pour mettre en garde contre la menace de la suppression d’emplois, de la mise à mort de la démocratie et du dialogue dans cette entreprise.»

Lors de la manifestation* du 13 novembre, Hubert Hollerich, secrétaire central de l’OGBL responsable du secteur de l’aviation civile, a lancé aux manifestants: «L’OGBL s’oppose à ce qu’un des bijoux de l’économie luxembourgeoise soit bradé à un pays qui ne connaît ni les notions de Parlement, de syndicat, de dialogue social ou de démocratie.»

19 novembre 2012

*Plus de détails sur www.itfglobal.org/news-online/index.cfm/newsdetail/8164
Parmi les arguments contre une prise de contrôle par les Qataris soumis au gouvernement luxembourgeois, il y avait aussi cette plainte officielle de la CSI
(Confédération syndicale internationale) introduite auprès de l’OIT (Organisation internationale du travail), plainte qui a dénoncé de sérieuses violations des conventions internationales sur le travail au Qatar. La CSI élabore une campagne contre ces violations en vue de la Coupe du monde de football qui aura lieu en 2022 dans ce pays. (Plus de détails sur http://act.equaltimes.org/en/fillastadium).

 

 

 

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.