18 juin 2014

Personnes âgées: l’OGBL a rencontré la ministre de la Famille

Une délégation du département des pensionnés de l’OGBL conduite par Carlos Pereira, membre du bureau exécutif, a été reçue le 17 juin 2014 par la ministre de la Famille et de l’Intégration, Corinne Cahen, pour un échange de vues sur le programme gouvernemental en matière de politique pour les personnes âgées.

Carlos Pereira a salué la volonté du gouvernement de mettre un accent sur la création de logements adaptés aux besoins spécifiques des personnes âgées et intégrés à des concepts urbanistiques. Ceci afin d’éviter la constitution de «ghettos». L’OGBL partage également la volonté du gouvernement d’instaurer un contrôle de la qualité des maisons de retraite et de soins.

Concernant le nombre de lits disponibles en milieu stationnaire qui ne devrait pas augmenter dans les prochaines années, la ministre a expliqué que la demande réelle aurait stagné au cours de la dernière décennie, légitimant ainsi la décision du gouvernement de simplement maintenir les effectifs actuels. Selon la ministre, les personnes âgées intégreraient de plus en plus tard des institutions gériatriques par rapport à il y a encore dix ans. Un phénomène ayant évidemment un effet sur la demande.

L’OGBL a également fait part de ses préoccupations quant à d’eventuelles augmentations tarifaires au sein des maisons de retraite et de soins comme cela a été le cas dans un passé encore récent. La ministre s’est engagée dans ce contexte à ce qu’il n’y ait pas d’augmentations tarifaires à l’avenir qui ne soient justifiées.

L’échange a ensuite longuement porté sur l’intégration des personnes âgées de nationalité étrangère résidant au Luxembourg. La ministre a souligné que cette population était largement sous-représentée au sein des institutions gériatriaques ainsi que des associations de personnes âgées. Constatant à ce niveau un véritable «déficit», l’OGBL et la ministre ont tout deux évoqué l’idée de mener à terme une réflexion approfondie sur ce sujet en y associant tous les acteurs concernés.

Enfin, Carlos Pereira a interpellé la ministre sur le manque de moyens alloués au Conseil supérieur des personnes âgées ainsi que sur son fonctionnement actuel qui serait encore largement perfectible. Des considérations auxquelles la ministre a porté une grande attention.

L’enrevue s’est déroulée dans un climat constructif marqué par un esprit d’ouverture.

Communiqué par l’OGBL
le 18 juin 2014

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.