18 septembre 2013

Nouvel actionnaire de Cargolux?

Nouvel actionnaire de Cargolux? – Les lois de la cogestion sont à respecter

CARGOLUXL‘OGBL se montre surpris des informations publiées dans la presse le 17 septembre, selon lesquelles la province chinoise Henan serait favorite pour reprendre les 35% des actions restituées à l’Etat luxembourgeois par Qatar Airways.

L’OGBL exige que le gouvernement se conforme cette fois-ci à la législation sur la cogestion. Tel n’était pas le cas dans le dossier Qatar Airways. L’OGBL insiste à ce que le droit à l’information et à la consultation des comités mixtes de Cargolux et de Luxair soit respecté. Dans ce contexte, il faut également intégrer les représentants du personnel au sein des conseils d’administration des deux compagnies aériennes dans le processus de décision. Il en est de même en ce qui concerne les délégations du personnel.

Garantie d’emploi exigée

Tout comme dans le cas du Qatar, l’OGBL s’oppose à l’intention d’accorder au nouvel actionnaire une minorité de blocage, c.-à-d. plus de 33% des actions. Une minorité de blocage permettra au futur actionnaire de déterminer le modèle commercial et d’influencer voire de bloquer d’importantes décisions stratégiques. Dans le cas du Qatar, cela s’est manifesté lorsque Qatar Airways a revendiqué une réduction massive de la flotte et la fermeture de la maintenance des avions au Luxembourg.

L’OGBL exige en outre que le futur actionnaire de Cargolux se positionne clairement en faveur du site luxembourgeois et du modèle social luxembourgeois. Dans cet ordre d’idées, l’OGBL revendique une garantie d’emploi et un modèle commercial qui assurera un avenir à long terme à Cargolux en tant qu’entreprise systémique. Il faut protéger les 1 300 emplois chez Cargolux ainsi que les milliers d’emplois chez Luxair, les entreprises de transport par route et les entreprises logistiques qui, toutes ensembles, forment la plate-forme logistique luxembourgeoise.

Communiqué par le Syndicat Aviation civile de l‘OGBL
le 18 septembre 2013

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.