22 décembre 2017

Luxtram SA

Négociation d’une première convention collective

luxtramL’OGBL a entamé des négociations salariales pour l’élaboration d’une première convention collective de travail pour les salariés de Luxtram S.A. Ces négociations salariales se font en collaboration avec les collègues du Landesverband/FNCTTFEL, ceci dans le cadre de l’accord de coopération entre l’OGBL et le Landesverband/FNCTTFEL.

Une première entrevue avec la direction de Luxtram SA a eu lieu le 21 novembre 2017. Lors de cette entrevue les syndicats ont exposé leurs arguments sur la nécessité de conclure un accord salarial pour l’ensemble du personnel de Luxtram SA.

Les syndicats considèrent Luxtram SA comme un acteur à part entière du secteur des services publics au Luxembourg. Cependant les syndicats regrettent de devoir constater que non seulement les conditions de rémunération et de travail restent bien en dessous des standards sociaux en vigueur au sein des services de transport publics tels le TICE et l’AVL. Ceci est d’autant plus étonnant que l’actionnariat de Luxtram S.A. est composé exclusivement par l’Etat et la Ville de Luxembourg.

Les syndicats ont exprimé leur totale incompréhension quant au fait que les pouvoirs publics pratiquent deux poids deux mesures au sein d’établissements d’intérêt général tombant sous leur responsabilité.

Tout en saluant la réalisation du nouveau tram au Luxembourg, les syndicats estiment que le succès de ce nouvel atout dans les transports publics dépend d’un effectif suffisant, d’un personnel bien formé et de standards de sécurité de haute qualité. Par ailleurs ces standards de haute qualité constituent la norme au sein des autres acteurs des transports publics et vont de pair avec des conditions de travail et de rémunérations adéquates.
L’objectif déclaré des syndicats est une adaptation vers le haut des conditions de travail et de rémunérations du personnel de Luxtram S.A. à celles en vigueur dans les services étatiques et communaux.

Dans le cas d’un échec des négociations, les syndicats dénonceront sans équivoque un dumping salarial et un abaissement des normes de sécurité masqués pratiqué par l’Etat luxembourgeois et la Ville de Luxembourg. Une politique érronée de rigueur financière ciblant les conditions de travail et de rémunération du personnel ne pourra qu’avoir des conséquences néfastes pour la sécurité du personnel, des usagers et des citoyens.

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.