7 avril 2021

Les chauffeurs de bus n’ont toujours pas accès aux toilettes!

Door in domestic bathroom, close-up. Defocused toilet. Concept diarrhea and digestive tract problems
Les délégués du personnel du syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL ont été sollicités à plusieurs reprises par des chauffeurs de bus privés qui n’ont pas accès à des toilettes entre leurs trajets.

Ce problème est connu depuis des années et a été soulevé à plusieurs reprises par les conducteurs, les délégués et le syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL.

De nombreux chauffeurs rapportent même à leurs délégués OGBL que les choses sont devenues pires par endroits! De nombreux nouveaux terminaux entraînent une diminution du nombre de toilettes disponibles et, en raison de la pandémie, certaines toilettes précédemment disponibles ne sont plus accessibles. Les chauffeurs de bus sont également exposés à un risque accru d’infections de la vessie.

C’est pourquoi des représentants du syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL ont rencontré le 30 mars dernier des responsables de l’administration des Transports Publics du ministère de la Mobilité et des Travaux Publics.

Le ministère aide actuellement les communes en leur accordant une subvention pour mettre en place des toilettes pour les chauffeurs de bus. Malheureusement, avec peu de succès. En effet, de nombreuses communes n’utilisent pas les fonds mis à leur disposition.

Récemment, le ministère avait déjà envisagé de centraliser la responsabilité concernant les arrêts de bus afin de résoudre définitivement le problème. Si cette solution devait prévaloir, cela signifierait qu’à l’avenir, c’est le ministère, et non les communes, qui serait chargé de fournir des toilettes aux chauffeurs de bus.

Le syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL a exprimé son soutien total à cette proposition lors de la réunion. Si la responsabilité de la fourniture de toilettes incombait au ministère, ceci simplifierait énormément la prise de contact avec les responsables en cas de besoin. Il serait beaucoup plus facile de faire entendre les soucis des chauffeurs qu’en l’état, avec une responsabilité répartie entre 102 municipalités individuelles.

En outre, les représentants du syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL ont souligné que les chauffeurs qui font partie du réseau RGTR n’ont toujours pas d’accès suffisant aux toilettes de l’AVL de Luxembourg-Ville, principalement en raison d’un système d’accès incohérent. Il faut donc mettre en place au plus vite un système d’accès uniforme, qui soit également accessible aux usagers du RGTR!

La discussion avec les responsables de l’administration des Transports Publics a été constructive dans l’ensemble. Il existe enfin des pistes concrètes pour s’attaquer au problème. Le syndicat Transport sur route/ACAL de l’OGBL et ses délégués du personnel veilleront à ce que ces mesures soient également mises en œuvre en temps utile. Les chauffeurs de bus ne peuvent pas attendre indéfiniment.

Communiqué par le syndicat Transport sur Route/ACAL de l’OGBL
le 7 avril 2021

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.