22 mai 2015

SEW

L’école à la carte?

salle_de_classeLe Ministre de l’Education nationale informe les administrations communales et les Comités d’école du fait que «les classes des 4 cycles de l’enseignement fondamental ne chômeront plus pendant le jour de pèlerinage à Notre-Dame de Luxembourg» et que «le jour de pèlerinage en question sera considéré dorénavant au même titre que d’autres fêtes religieuses et les enseignants sont invités à accepter d’éventuelles excuses écrites concernant les absences d’élèves, sans que pour autant les élèves soient libérés collectivement des cours.»

Le SEW/OGBL constate que la suppression du jour de pèlerinage à Notre–Dame de Luxembourg comme journée de congé pour les élèves de l’enseignement fondamental apparaît en effet comme une conséquence tout à fait logique de la séparation de l’Etat et de l’église catholique.

Par contre le 2e paragraphe de la lettre ministérielle qui fait état d’excuses écrites à accepter pour des fêtes religieuses a de quoi inquiéter tout défenseur d’une école publique de qualité. Le SEW/OGBL estime qu’un des grands mérites d’une école publique de qualité réside dans le fait qu’elle rassemble les enfants de différentes conditions sociales et de différentes convictions philosophiques et religieuses pour qu’ils acquièrent ensemble une connaissance de notre vie en société et les compétences pour y intervenir. À cet effet, il est important que l’école fixe des règles claires pour la fréquentation scolaire. Accepter des excuses pour fréquentation de fêtes religieuses mènera inévitablement au délitement de l’autorité de l’école et de la qualité de son enseignement. En faisant de l’école publique un supermarché où l’on peut venir et s’absenter selon ses convictions religieuses, notre société montre que l’éducation de la jeunesse lui est devenue indifférente.
L’enseignant ne peut travailler sérieusement, s’il doit tenter à tout moment de pallier aux absences des uns ou des autres.

Plutôt que d’aller grignoter sur les journées de congés collectifs pour les élèves, le SEW/OGBL invite le Ministre à accorder à tous les élèves les journées de congés qu’ils méritent et de veiller à la fréquentation scolaire régulière des élèves en dehors de ces congés.

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.