26 septembre 2014

Cargolux

Le LCGB fait cavalier seul: une grève du zèle signifie brûler les étapes

2011 05 09, sandweiler, reportage cargolux hangar, foto fabrizio pizzolanteC’est avec grand étonnement que l’OGBL a pris connaissance de la grève du zèle lancée par le LCGB à partir du 26 septembre chez Cargolux. En effet, l’OGBL, tout en étant majoritaire au sein de la délégation du personnel, n’a pas été mis au courant de cette action, il a été mis devant le fait accompli.

Cette action ne correspond, d’ailleurs, pas aux conclusions de la réunion intersyndicale du 4 septembre 2014, organisée en vue de préparer les négociations pour le renouvellement de la convention collective, et lors de laquelle il a été décidé, d’un commun accord, qu’il faudrait attendre la première réunion de négociation avec la direction avant de se prononcer sur les futures démarches à entreprendre. Cette première rencontre avec la direction n’aura lieu que le 30 septembre 2014, de sorte que la grève du zèle est à considérer comme prématurée. Par ailleurs, le personnel n’a pas été préalablement consulté, avant de se lancer dans cette action.

Pourquoi le LCGB lance-t-il cette action, alors qu’il a approuvé, tant au sein du comité mixte qu’au Conseil d’Administration de Cargolux, la création de Cargolux Italia ainsi que l’accord commercial avec le nouvel actionnaire de Cargolux, HNCA, qui prévoit la création d’un centre de maintenance et la création d’une nouvelle compagnie aérienne en Chine, indicateurs importants permettant à la société un outsourcing, voire une délocalisation d’activités? Le LCGB, poursuit-il un deuxième agenda, applicable selon la couleur politique du gouvernement en place?

L’OGBL se distancie formellement de cet acte qui ne correspond nullement au modèle luxembourgeois et respectera la procédure de négociation prévue par le Code du Travail avant de se prononcer sur les suites à réserver aux demandes de la direction.

Une garantie de l’emploi est justifiée et demandée par l’OGBL depuis fin 2013. L’OGBL compte sur un dialogue social constructif et est persuadé de trouver une solution dans le cadre des négociations à venir.

Communiqué par le syndicat Aviation civile de l’OGBL
le 26 septembre 2014

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.