8 mars 2012

Communiqué de la CES

Le comité exécutif de la CES adopte une déclaration sur la Grèce

Le Comité exécutif de la Confédération européenne des syndicats (CES) a exprimé son entière solidarité avec les travailleurs de Grèce affectés gravement et de façon irréversible par les pertes d’emplois et de revenus qui ébranlent leur capacité à faire face à l’impact négatif de la crise.

La Grèce est précipitée dans l’une des dépressions économiques les plus profondes des temps modernes qui, cumulativement, pourrait atteindre les niveaux de récession du temps de guerre de 25 à 30%. Les sacrifices imposés aux travailleurs, aux retraités et à leurs familles sont sans précédent depuis l’après-guerre. Avec plus d’un million de chômeurs, près de 30% de la population est passé sous le niveau de pauvreté. Près de 250 000 personnes comptent sur les services d’aide pour un repas quotidien.

Le Comité exécutif de la CES exprime son indignation face à la proposition de donner priorité au remboursement des emprunts sur les pensions, les salaires ou autres besoins sociaux au travers d’un compte bloqué où seront recueillies toutes les recettes publiques grecques, ce qui devrait bientôt entraîner le pays en situation de défaut interne.

La CES et ses affiliés resteront vigilants et actifs en première ligne des efforts paneuropéens pour sauver la Grèce.

Communiqué par la Confédération européenne des syndicats (CES)
le 8 mars 2012

Déclaration du Comité exécutif de la CES sur la Grèce: http://www.etuc.org/a/9775

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.