3 janvier 2017

Conventions collectives FHL et SAS

La lutte pour la revalorisation des carrières se poursuit!

Six mois sont déjà passés depuis la manifestation du 4 juin 2016 et jusqu’à présent les salariés du secteur d’aides et de soins, secteur social et du secteur hospitalier sont toujours en attente de la revalorisation de leurs carrières, qui leur est due depuis des années.
Cette année-ci, il y a eu beaucoup de mouvement dans le dossier «revalorisation des carrières»
•    Plus de 9000 salariés ont manifesté en toute force, pour montrer qu’ils sont prêts à se battre pour la revalorisation de leurs carrières
•    Dans les négociations de la FHL, l’OGBL a saisi l’Office National de Conciliation pour que celui-ci se charge du litige. Depuis le 4 novembre, le délai légal de la procédure de conciliation a expiré
•    Dans le secteur d’aide et de soins et le secteur social (SAS), un avis commun à l’attention du gouvernement a été formulé dans le cadre de l’ASFT. Les syndicats, le patronat et les représentants des Ministères ont pris position sur la revalorisation des carrières dans cet avis qui a été transmis au gouvernement. Rappelons quand même, que cet avis commun n’est pas lié directement à un résultat concernant les négociations réelles
•    Depuis lors, dans les deux secteurs, plusieurs réunions ont eu lieu avec les représentants patronaux, sans obtenir de résultat concret et satisfaisant
•    Entretemps un nouvel accord salarial pour la fonction publique a été signé, contenant entre autres une prime unique de 1% et une augmentation du point indiciaire de 1,5% qui doivent être transférées à leur tour dans la convention collective
Fini le temps des bonnes
résolutions
2017 sera l’année de la revalorisation des carrières
A l’heure actuelle trop de temps a déjà été perdu. Depuis des décennies les salariés luttent pour la revalorisation de leurs carrières et il n’y a plus rien qui s’y oppose.
Le syndicat Santé, Services sociaux et éducatifs de l’OGBL n’a qu’un mandat: c’est de transposer la revalorisation des carrières dans les deux conventions collectives des secteurs FHL et SAS. Nous insistons donc que les représentants patronaux acceptent la méthode de calcul de l’OGBL et que l’impact de la revalorisation des carrières sera transmis le plus vite possible dans les deux conventions collectives.
Si cela ne se produit pas, de nouvelles mobilisations syndicales sont planifiées pour le début de l’année 2017! Les salariés des deux secteurs ne vont plus céder et ils sont prêts à aller jusqu’au bout pour obtenir la revalorisation de leurs carrières.

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.