3 juin 2015

Bank of Communications

La banque chinoise apprécie les qualifications des salariés luxembourgeois

Le niveau de qualifications des salariés luxembourgeois a joué un rôle déterminant pour la banque chinoise «Bank of Communications» (BoCom) lors de la décision d’implanter son site européen au Luxembourg. A l’occasion de l’ouverture de la banque, le 7 mai 2015, Shuguang Song, le président du Conseil de Surveillance, a d’ailleurs tenu à souligner que le multilinguisme et le professionnalisme qui ont cours au Luxembourg sont largement appréciés. Une déclaration qui confirme la conviction de l’OGBL que l’un des atouts de la place financière réside sans aucun doute dans la compétence et les qualifications des salariés actifs dans ce secteur.
Selon les rapports des médias, le nombre de salariés de BoCom basés au Luxembourg s’élève actuellement à une quinzaine. Ses effectifs devraient toutefois atteindre une cinquantaine de salariés d’ici la fin 2015.
Le syndicat Banques et Assurances (SBA) de l’OGBL, tout en souhaitant un bon départ à toute l’équipe de la BoCom, se tient évidemment à la disposition des salariés en vue d’un accompagnement professionnel qui est désormais rendu indispensable au vue de la complexité et de l’accroissement des dossiers auxquels le personnel doit faire face dans ce secteur.
Le SBA profite également de l’occasion pour attirer l’attention sur l’importance de l’accord portant sur la formation professionnelle conclu entre partenaires sociaux dans le cadre des négociations actuelles visant le renouvellement de la convention collective de travail dans le secteur des  banques. Le SBA tient également à souligner l’influence déterminante qu’il a eu au niveau du Conseil économique et social dont l’avis sur la place financière accorde finalement un rôle décisif à la question de la formation professionnelle alors qu’initialement, les employeurs auraient préféré éviter que le sujet soit évoqué.

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.