14 décembre 2011

Tripartite sidérurgique du 14 décembre 2011

L’accord Lux 2011 prolongé jusqu’au 31 mars 2012 et élaboration d’un nouvel accord industriel d’ici là

Conformément à la revendication de l‘OGBL, la tripartite sidérurgique a décidé le 14 décembre 2011 de prolonger l’accord Lux 2011 avec l’ensemble des avenants jusqu’au 31 mars 2012.

Cette décision implique notamment la continuation de la CDR (cellule de reclassement) ainsi que l’application de la préretraite ajustement pour l’année de naissance 1955 anticipée au 1er janvier 2012 (sans attendre la date de naissance réelle). En ce qui concerne la préretraite, l’OGBL revendique la même mesure pour les années de naissance 1956, 57 et 58.

D’ici fin mars 2012, la tripartite sidérurgique finalisera un nouveau plan industriel pour une durée probable de 3 ans.

Le gouvernement a rappelé avec insistance l’importance de ce plan pour sécuriser l’avenir de la sidérurgie luxembourgeoise.

Compte tenu des difficultés récentes de la direction d’ArcelorMittal de tenir ses engagements, l’OGBL reste extrêmement prudent et mobilisé pour défendre les sites de Schifflange et de Rodange ainsi que les emplois de tous les salariés de la sidérurgie luxembourgeoise et de son périmètre.

Enfin, l’OGBL soumettra prochainement au gouvernement ses réflexions sur la pérennisation des sites sidérurgiques luxembourgeois.

Communiqué par le Syndicat Sidérurgie et Mines de l’OGBL
le 14 décembre 2011

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.