21 février 2012

Communiqué de la CES

Grèce : sauvetage sous conditions drastiques pour la population

Bernadette Ségol, Secrétaire générale de la CES

Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce, de 237 milliards, lui a certes évité le défaut de paiement, mais rien n’est réglé définitivement et positivement pour les citoyens et les travailleurs. La Confédération européenne des syndicats (CES) déplore, en effet, que cette aide soit accordée au prix d’un poids insupportable pour la population grecque.
Bernadette Ségol, secrétaire générale de la CES a déclaré: «Le prix à payer pour mettre en œuvre le nouveau plan de sauvetage de la Grèce sera lourd de conséquences pour les travailleurs et les citoyens. Le pays est en récession et les plans d’austérité successifs engendrent une situation économique et sociale intenable pour une partie grandissante de la population.
L’aide accordée aujourd’hui à la Grèce, lui évite la faillite, mais c’est une aide sous conditions puisque le gouvernement a dû adopter un nouveau plan d’austérité de trois milliards d’économies. Il ne peut pas y avoir de solutions sans solidarité. Pour le syndicat européen, cela passe par une action déterminée de la Banque centrale européenne, directe ou indirecte, et par la création d’Euro-obligations».

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.