14 janvier 2013

La formation professionnelle réformée continue de rencontrer de sérieux problèmes

Entrevue du département secondaire du SEW-OGBL avec la ministre Delvaux-Stehres

Une délégation du SEW-OGBL, composée de Jules Barthel, Guy Foetz et Sonja Delli Zotti a rencontré en date du 9 janvier 2013 Mady Delvaux-Stehres, ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, entourée de ses collaborateurs Marc Barthelemy, Antonio De Carolis et Karin Meyer.

Lors de cette entrevue, le SEW a notamment mis en avant:

  • le nombre important d’échecs dans la nouvelle formation professionnelle, provoquant élimination et décrochage scolaire;
  • le chaos organisationnel des modules de rattrapage et des mesures de remédiation;
  • le manque important de contrats d’apprentissage, privant une multitude de jeunes de leur droit à une formation professionnelle adéquate;
  • la formation de technicien sacrifiée du fait que la voie vers l’enseignement supérieur est rendue pratiquement impossible;
  • la quasi-absence de passerelles de la formation de technicien vers le régime technique;
  • le manque de personnel enseignant, accentuant les déficits dans la mise en œuvre de la réforme;
  • la détérioration prévue des conditions de rémunération des enseignants lors des périodes de stage dans la formation du technicien.

A l’issue de l’entrevue, les  représentants du SEW et le MENFP se sont mis d’accord sur les points suivants:

  • les commissions nationales de formation (CNF) seront appelées à réfléchir sur les raisons qui ont conduit à des divergences importantes au niveau des résultats suivant les lycées et les classes lors des deux premières années de la formation réformée;
  • une analyse SWOT – forces et faiblesses, opportunités et menaces – de la formation professionnelle réformée sera réalisée avec la participation du SEW dans l’élaboration de cette étude;
  • en cas d’échec en classe de 10e, la possibilité d’une réorientation vers une même 10e est envisagée pour parer au décrochage scolaire et au chômage des jeunes;
  • au vu des problèmes importants constatés dans les formations administratives et commerciales du régime professionnel (DAP et DT), une réunion sera organisée entre le groupe curriculaire, le SEW et les responsables du MENFP et ceci en présence de la ministre;
  • la nouvelle réglementation concernant la rémunération des enseignants lors des périodes de stage sera analysée afin de trouver une issue plus favorable.

Nonobstant ces ouvertures signalées par la ministre, le SEW exige:

  • que la loi portant réforme de la Formation professionnelle soit revue de fond en comble;
  • que les modules préparatoires devant permettre aux futurs techniciens de poursuivre des études supérieures soient fixés en concertation avec les partenaires scolaires;
  • qu’un examen national sanctionnant le diplôme de formation professionnelle soit réintroduit;
  • que l’enseignement par modules et l’évaluation par compétences soient adaptés, voire abolis et qu’on revienne à un système d’enseignement et d’évaluation classique avec un complément au bulletin;
  • que toutes les classes de DAP et de CCP fassent au moins une première année à plein temps au lycée avant de passer à un régime concomitant, soit en classe de 11e, soit en classe de 12e;
  • que dans tous les lycées proposant les formations du régime professionnel, on mette en place selon des critères objectifs et en concertation avec les acteurs du terrain
    • des modules de rattrapage de qualité,
    • des mesures de remédiation uniformisées au niveau des pratiques et de la durée ;
  • que le diplôme de technicien habilite ses meilleurs élèves à poursuivre des études supérieures et qu’il faudra donc:
    • permettre aux techniciens d’acquérir un niveau linguistique adéquat,
    • réintroduire un cours de mathématique de base,
    • mettre en place des modules préparatoires spécifiques aux différentes formations et garantir que ces modules soient enseignés dans tous les lycées proposant les formations en question et ceci dans le cadre de la grille-horaire régulière!

Luxembourg, le 14 janvier 2013                                                                                       Communiqué par le SEW-OGBL

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.