1 octobre 2013

Entreprise des P&T

Entreprise des P&T – première convention collective de travail signée

photo_pt Les syndicats OGBL et LCGB ont signé la première convention collective de l’Entreprise des P&T (EPT) le 20 septembre 2013. Elle a été approuvée par le conseil d’administration de l’EPT le 24 septembre 2013. La loi portant création de l’entreprise des P&T achève la privatisation et la libéralisation du secteur des P&T voulues par Bruxelles, supprime la convention collective des ouvriers de l’Etat pour les ouvriers des P&T et prévoit l’introduction d’une nouvelle convention collective de travail valable pour l’ensemble des salariés au sein de l’EPT.

Les négociations ont débuté fin novembre 2010, mais n’ont connu un démarrage réel que sous la nouvelle direction.

L’OGBL empêche des coupes salariales sévères

Malgré le fait d’être minoritaire au sein de l’EPT, l’OGBL a réussi à parer le démantèlement massif prévu dans les bas et moyens salaires. L’OGBL a imposé des améliorations importantes:

A) Pour les salariés embauchés avant le 1er janvier 2011
• la sauvegarde des dispositions avantageuses de la convention collective des ouvriers de l’Etat valable au 1er janvier 2009;
• l’application automatique des augmentations futures du point indiciaire dans la fonction publique.

B) Pour les salariés embauchés à partir du 1er janvier 2011
• un modèle de carrière cohérent pour l’ensemble des fonctions et des métiers de l’EPT équivalent à tous les niveaux de formations jusqu’au diplôme Master;
• des salaires de début de carrière améliorés par rapport au salaire social minimum garanti pour les salariés sans diplômes (allocations de repas et de fin d’année incluses):
 carrière A: salaire social minimum garanti +10%
 carrière B: salaire social minimum garanti +15%
 carrière C: salaire social minimum garanti +20%
• instauration d’un système de promotion mixte pour toutes les carrières:
1) avancement automatique par ancienneté
2) perspectives de promotion d’avancement suivant des critères définies dans la convention
• une prime allocation de repas indexée de 113 euros payée sur 11 mois;
• une demi-prime de fin d’année pour les carrières A-C;
• une prime annuelle allant jusqu’à 10 pourcents (12% carrière F) du salaire annuel suivant des principes d’évaluation;
• la sauvegarde des salaires pour les commerciaux en augmentant la partie fixe de leur salaire;
• des jours de congés supplémentaires: 27-30 jours;
• la consolidation de la représentation du personnel par la création de la Commission consultative mixte;
• l’application rétroactive des dispositions au 1er janvier 2011.

Communiqué par le Syndicat Services publics de l’OGBL
le 30 septembre 2013

Personne de contact: Christian Sikorski, 621 370 051

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.