22 octobre 2012

Convention collective Cetrel

Blocage des négociations

Les syndicats OGBL/SBA, ALEBA et LCGB/SESF, les délégués du personnel et la direction de CETREL se sont réunis ce 16 octobre pour relancer les négociations de la convention collective.

Lors de la réunion du 27 septembre devant l’Office national de conciliation, des informations concernant les salaires avaient été demandées par les syndicats. Ces chiffres leur ont été communiqués et les ont confortés dans le maintien de leurs revendications d’augmentation des barèmes salariaux de 2,5 % pour 2013 et 2,5 % pour 2014.

La direction de Cetrel, pour sa part, met en avant les mauvais résultats escomptés pour 2013 et 2014 et refuse toute augmentation salariale.

Les négociations étaient à nouveau dans l’impasse et pour en sortir, les syndicats ont proposé, sous réserve de l’accord des salariés de Cetrel, de payer une prime unique de 1.800 EUR pour l’année 2013. La situation future de Cetrel n’étant pas prévisible et les budgets présentés peu fiables à long terme, les syndicats proposent aussi de relancer, fin 2013, les négociations salariales pour 2014.

La direction de Cetrel refuse tout paiement supplémentaire pour 2013 et serait éventuellement d’accord pour négocier une prime unique pour 2014.

Le groupe suisse Six Group, actionnaire principal de Cetrel, voudrait réduire à néant la convention collective et diminuer les coûts tout en exigeant des prestations exceptionnelles de la part de ses salariés. Il ne faut pas oublier que les investissements réalisés sont destinés à faire de Cetrel une entreprise de pointe au Luxembourg.

Vu la charge de travail croissante et les efforts consentis par le personnel de Cetrel, les syndicats ne peuvent accepter cette proposition et demandent donc une nouvelle réunion devant l’Office national de conciliation.

Communiqué le 22 octobre 2012

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.