23 avril 2018

ArcelorMittal Dudelange: la riposte s’organise !!

2012 11 27, Dudelange, Arcelor Mittal, Reportage chez Arcelor Mi L’OGBL a fait parvenir la semaine dernière un courrier au ministre de l’Economie et au ministre du Travail demandant que ces derniers organisent dans les plus brefs délais une réunion urgente entre le gouvernement et les organisations syndicales.

L’OGBL considère qu’au stade actuel, une réunion tripartite ne servirait strictement à rien et qu’il y a tout intérêt à peaufiner des positions communes entre le gouvernement et les organisations syndicales.

Cette réunion urgente demandée par l’OGBL doit donc permettre, non seulement un échange de vues sur la situation actuelle, mais surtout d’aboutir à l’élaboration d’une stratégie commune dans le cadre du dossier concernant l’éventuelle vente du site de Dudelange.

Nous souhaitons également attirer l’attention du gouvernement sur le fait que la décision du groupe de se séparer du site d’Ostrava (République Tchèque) aura des répercussions négatives sur le site de Rodange, dépendant à hauteur d’environ 10% de sa production totale de matières premières en provenance du site d’Ostrava.

En outre, il est également fort étonnant de constater qu’un des sites concernés par la vente se trouve hors UE-28 (à savoir le site de Skopje en Macédoine, même si cet État est candidat à une adhésion) et qu’à la surprise générale, pratiquement aucun site industriel méditerranéen ne figure sur la liste à vendre (tant mieux pour les salariés de ces pays).

Tous ces éléments renforcent l’OGBL dans l’idée que le groupe ArcelorMittal profite de la situation pour procéder à une énième restructuration du groupe en Europe. En effet, se séparer de plus de 12 000 salariés avec 7,5 millions de tonnes pour acquérir environ 10 000 salariés avec une production nominale de 10 millions de tonnes, c’est bien restructurer ses sites en Europe.

Pour rappel, l’OGBL participera le 26 avril également à une réunion de la fédération syndicale européenne de l’industrie (industriAll), organisée à Bruxelles en vue de coordonner les réponses syndicales et d’envisager des actions syndicales au niveau européen. Une commission de négociation d’industrAll, dont fait partie l’OGBL,  rencontrera aussi prochainement des représentants de la Commission européenne et de ses différents services (DG).

Communiqué par le syndicat Transformation sur métaux de l’OGBL
le 23 avril 2018

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.