14 février 2014

Conférence-débat le 24 mars à 20h00, FGTB, Arlon

Action de solidarité avec le peuple grec

Via les médias, vous avez tous entendu parler de la situation économique et sociale catastrophique de la Grèce. Depuis 2009, la Troïka(1) est «entrée dans la danse» et a imposé des mesures d’austérité sans précédent au peuple grec moyennant des prêts d’argent combiner à des taux d’intérêts beaucoup trop élevés.

Les habitants de ce magnifique pays d’Europe vivent actuellement dans des conditions humaines indignes:

  • 1,5 million de sans emploi (29%), le chômage des jeunes atteint 60%.
  • 190.000 entreprises ont cessé leur activité depuis 2009.
  • 40% des travailleurs, des pensionnés et des préretraités ont perdu leurs revenus depuis 4 ans.
  • 40% de la population n’a plus accès aux soins de santé.
  • Les syndicalistes sont privés de leurs droits les plus élémentaires et sont traînés devant les tribunaux.
  • La montée de l’extrême droite et des néo-nazis n’est plus un leurre et ce, avec le soutien des autorités.
  • ….

Aujourd’hui la Grèce, … demain l’Espagne, le Portugal, … et après-demain tous les pays européens seront-ils soumis au diktat des capitalistes?

Il est maintenant démontré que la politique néolibérale menée à outrance par la Troïka, depuis que les banques nous ont conduits à la crise économique de 2008, n’était pas le bon plan. Les différents Etats ont renfloué les caisses des banques pour sauver celles-ci et, dans la foulée, les épargnants. Mais également dans cette foulée, les Etats ont coupé dans les dépenses sociales afin de se plier aux exigences budgétaires de l’Europe.

Le peuple grec a été touché de plein fouet par ces exigences européennes et se trouve maintenant dans une situation intenable.

Nous ne pouvons pas rester insensibles à la situation grecque, soyons solidaires …

A partir du 24 mars prochain, la FGTB Luxembourg et la Mutualité Socialiste vont lancer une opération de solidarité avec le peuple grec. Les Frontaliers Belges de l’OGBL s’associent pleinement à cette action.

De quoi s’agit-il?

Tout d’abord, le 24 mars aura lieu une conférence débat, à 20h à la FGTB à Arlon, avec la participation de Sofia Tzitzikou (pharmacienne à Athènes et qui est l’initiatrice de la mise en place de dispensaires médicaux et sociaux) et Yannis Androulidakis (journaliste grecque et syndicaliste).

Ces deux personnes, qui vivent au coeur du problème grec, viendront nous expliquer comment la population en est arrivée à une telle situation de précarité et comment elle essaie de survivre à ces conditions.

Le deuxième volet de cette action de solidarité consiste à récolter des fonds afin de venir en aide au bon fonctionnement des dispensaires sociaux et médicaux. Ces dispensaires procurent gratuitement des soins médicaux et des médicaments à toutes personnes qui sont privées

de protection sociale et/ou qui ne disposent plus de moyens financiers pour se soigner. La deuxième mission de ces dispensaires est de militer pour un système de santé public de qualité, accessible à toutes et tous, et pour le respect des droits des patients. Les bénévoles des différents dispensaires donnent bien entendu des soins, mais veillent aussi à faire passer leur philosophie et leurs convictions aux patients pour qu’ils s’engagent et luttent contre le système capitaliste qui est à l’origine de ces dysfonctionnements.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site internet www.frontaliers-belges.lu ou nous contacter via mail frontaliers.belges@ogbl.lu

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.