16 octobre 2013

« Action d’alarme » contre l’exploitation et le dumping social en Europe

point_presse_gd
En date du 15 octobre 2013, la Fédération Européenne des Travailleurs du Bâtiment et du Bois (FETBB), assistée par l’OGBL, a organisé une « action d’alarme » contre l’exploitation et le dumping social en marge de la réunion du Conseil EPSCO devant le Centre de Conférences (Kirchberg). Cette réunion a réuni les ministres européens du travail, sous la présidence lituanienne de l’UE, afin d’engager des négociations sur la directive européenne relative au détachement transfrontalier de salariés.

L’objectif initial de la directive était de mieux lutter contre les abus et l’exploitation des travailleurs détachés. Cette dernière devait inclure une responsabilité en cascade des entreprises vis-à-vis de leurs sous-traitants et de leurs salariés, de même que des moyens renforcés pour les organes de contrôle. Malheureusement le texte n’a cessé d’être remis en question par la Grande-Bretagne et certains pays de l’Europe de l’Est tentant de le modifier à leur avantage aux dépends des salariés concernés.

Après l’action, les représentants de la FETBB et les secrétaires du Syndicat Bâtiment de l’OGBL ont rencontré le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Immigration, Nicolas Schmit. Ce dernier a fait part à la délégation du résultat des négociations. Ces dernières ont échoué, aucun compromis n’a pu être trouvé.

L’OGBL continuera à lutter contre toute forme de dumping social et demande la mise en place de moyens supplémentaires pour mettre fin à ces pratiques s’assimilant à de l’esclavage moderne. Le Syndicat Bâtiment continuera par ailleurs à soutenir les actions de la FETBB au niveau européen et à demander une directive européenne forte pour lutter contre le dumping social.

Communiqué par le Syndicat Bâtiment de l’OGBL
le 16 octobre 2013

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.