• Home
  •  | 
  • Une flambée des prix qui touche surtout les ménages et les entreprises intensives en consommation d’énergie

Une flambée des prix qui touche surtout les ménages et les entreprises intensives en consommation d’énergie

Dans ce contexte d’inégalités croissantes, de non adaptation du barème d’imposition à l’inflation qui engendre une perte réelle du pouvoir d’achat et d’une crise sur le «marché» du logement, vient s’ajouter une flambée des prix énergétiques et un renforcement généralisé de l’inflation mesurée par les prix à la consommation.

Le Statec vient de montrer que la situation des entreprises face à la hausse des prix énergétiques est largement différente: «Étant très énergivore, c’est surtout l’industrie qui est touchée par la flambée des prix. Alors qu›elle paie habituellement environ un tiers du prix de gaz et de l’électricité en comparaison à un consommateur professionnel moyen, elle paie maintenant davantage (les prix de l’industrie ayant doublé pour l’électricité et triplé pour le gaz).

Le Statec estime qu’en 2022, les hausses des prix de l’énergie augmenteraient les dépenses énergétiques de l’ensemble des branches de l’économie d’environ 620 Mio EUR par rapport à 2019, dont la moitié pour l’industrie et un tiers pour les services.

Cela représente une hausse de 100 % pour l’industrie et d’environ 40 % en moyenne pour les autres secteurs. En 2019, les dépenses énergétiques constituaient 2 % de la consommation intermédiaire de l’industrie et 2.5 % de celle du transport, tandis qu’elles représentaient seulement 0.4 % pour les services. La structure de l’économie luxembourgeoise, dominée par les activités de services – relativement peu énergivores – devrait limiter l’impact direct de la flambée des prix sur l’activité» (Fig 10).

Le Statec rejoint donc en quelque sorte la position de l’OGBL qui consistait et qui consiste à dire qu’il y a bien un besoin d’aider de manière ciblée les entreprises qui sont intensives en consommation énergétique, mais qu’il n’y a pas de raison de décider une «aide» généralisée à toutes les entreprises.

 Aktuell_0322_Dossier_FR_photo12

Les commentaires sont fermés.