20 Januar 2020

ArcelorMittal : L’OGBL veille à l’avenir des salariés

siderurgie_1L’OGBL tient à revenir sur les différentes annonces faites par les responsables d’ArcelorMittal lors de sa réception de nouvel An. L’année 2019 a été marquée par un recul de la production d’acier en Europe et différents défis en relation, entre autres, avec l’environnement et la digitalisation s’annoncent. Il est également fait état de la volonté de réduction des coûts et des effectifs par le non remplacement des départs à la retraite et en préretraite postée. Dans ce contexte, l’OGBL veillera à ce qu’aucun salarié ne perde son emploi. Le plan de réorganisation/restructuration annoncé ne peut en aucun cas se faire aux dépens des salariés qui travaillent sur les sites d’ArcelorMittal au Luxembourg.

Politique d’investissement durable

L’OGBL souhaite que les investissements annoncés en parallèle ne se limitent pas à de simples coups de peinture, mais qu’ils constituent des investissements permettant de garantir les emplois existants et de sécuriser l’avenir des sites luxembourgeois. La sécurité et la santé des salariés devront faire parties des éléments essentiels de la démarche afin de veiller non seulement au respect des conditions de travail, mais également à leurs améliorations.

L’importance du dialogue social dans l’entreprise

Les défis à venir, comme par exemple la transformation des méthodes de travail, la digitalisation ou encore les actions en faveur de l’environnement, ne pourront se faire qu’en étroite collaboration avec les salariés et non pas à leurs dépens. L’OGBL restera vigilant et participera activement aux discussions en cours et à venir afin de garantir la défense des intérêts professionnels et des conditions de travail de l’ensemble des salariés d’ArcelorMittal.

Communiqué par le syndicat Sidérurgie et Mines de l’OGBL
le 20 janvier 2020

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.