Sidérurgie: «C’est la fin de 40 ans de restructuration»

12-10-2017

-- Entretien réalisé par Fabien Grasser (publié le 3 octobre 2017 dans Le Quotidien) -- Le 18 septembre 2017 était dévoilé Lux2019, dernier accord tripartite conclu entre ArcelorMittal, les syndicats et le gouvernement. Fruit de négociations difficiles, il a été présenté comme scellant la fin de la crise de la sidérurgie. Jean-Claude Bernardini, de l’OGBL, a néanmoins obtenu des garanties en cas de nouvelles difficultés dans un secteur en permanente mutation. Largement majoritaire dans la sidérurgie, le syndicat demande aussi à ArcelorMittal de procéder à des investissements innovants.(...)

Les salaires doivent augmenter!

24-05-2017

L’économie luxembourgeoise tourne à plein régime et les salaires augmentent. Le premier énoncé est juste, pas le second. L’économie luxembourgeoise tourne à plein régime et les dividendes et les profits des actionnaires et des employeurs augmentent. Cette fois-ci, les deux énoncés sont justes. Et c’est la raison pour laquelle s’annonce au Luxembourg une vague de conflits salariaux. (...)

Syndicat Sidérurgie et Mines

Le Syndicat Sidérurgie et Mines est au niveau national l’organisation syndicale la plus importante et la plus représentative de l’ensemble du personnel de la sidérurgie.

Nous représentons les intérêts de tous les salariés de la sidérurgie du groupe ArcelorMittal au Luxembourg et notamment dans les domaines suivants :

  • conditions de travail et de rémunération
  • santé et sécurité sur le lieu de travail
  • environnement du travail
  • développement des perspectives professionnelles et de carrière du personnel
  • conditions de formation professionnelle et continue
  • maintien des activités sidérurgiques et de l’emploi y lié par le biais de notre présence et de notre activité au sein de la tripartite sidérurgique
  • consultation pour tout problème en relation avec le travail par l’intermédiaire de nos délégués, présents sur l’ensemble des sites sidérurgiques nationaux.

Les différents organes du Syndicat Sidérurgie et Mines de l’OGBL constituent les garants d’un fonctionnement démocratique et transparent.

La direction syndicale

Elue tous les 5 ans, elle représente l’instance directrice du syndicat. La direction syndicale définit la politique du syndicat dans le secteur de la sidérurgie nationale et ce bien évidemment dans le cadre et conformément aux lignes directrices et statuts de l’OGBL.

La direction syndicale est composée de représentants élus à l’occasion des journées syndicales et couvre l’ensemble des sites sidérurgiques nationaux.

Le comité acier

Il s’agit d’une émanation directe de la direction syndicale et il est composé par les présidents des délégations principales de sites ainsi que de différentes personnes à responsabilités particulières (par exemple le coordinateur des délégués à la sécurité, le secrétaire du comité mixte, etc…).

Le comité acier garantit le suivi permanent des dossiers syndicaux entre les réunions de la direction syndicale. Il peut également être chargé par la direction syndicale de missions spécifiques concernant la politique syndicale à mener dans le secteur de la sidérurgie.

Le président du Syndicat Sidérurgie et Mines est également président du comité acier.

La commission tarifaire

La négociation de conventions collectives constitue une des activités importantes du Syndicat Sidérurgie et Mines. Dans notre secteur il existe une convention collective pour l’ensemble des salariés.

Les lignes directrices pour l’élaboration du cahier de revendications syndicales à l’occasion des négociations sont définies par la direction syndicale. La commission tarifaire avalise, révise ou rejette le cahier de revendications proposé, elle accepte ou rejette également les résultats des négociations.

La commission tarifaire se compose des délégués élus et suppléants issus de la sidérurgie, de personnes dites « de confiance » ainsi que des représentants des apprentis du centre de formation.

La section d’entreprise

La section d’entreprise a pour activité principale de mettre en pratique l’action syndicale et les thèmes y liés au sein des unités de production.

Elle se compose des membres OGBL du site respectif désireux de s’investir d’une façon active dans la vie syndicale de tous les jours et ceci à coté des délégués du personnel élus.

La section d’entreprise constitue un organe important pour la transmission et le traitement des informations/activités syndicales au sein du site de production.

Chaque section d’entreprise désigne un président parmi ses membres. La plupart des membres des sections d’entreprises sont également membres des commissions tarifaires du syndicat et interviennent ainsi d’une façon active dans la politique tarifaire de notre organisation.

Chaque membre OGBL sur un site peut devenir membre de sa section d’entreprise.

Le Syndicat Sidérurgie et Mines de l’OGBL est membre de industriAll European Trade Union et de industriAll Global Union.

Jean-Claude Bernardini, secrétaire central

Jean-Claude Bernardini, secrétaire central