19 septembre 2017

Négociations pour le renouvellement de la convention collective des employés de banques

Depuis la dénonciation de la convention collective de travail (cct) fin novembre 2016, l’OGBL/SBA n’a cessé de critiquer la nouvelle forme de négociation imposée par l’ABBL sous prétexte de la nécessité d’introduire une cct «moderne et adaptée» dans le secteur bancaire d’aujourd’hui.

D’après la loi, une commission de négociation, composée paritairement entre partenaires sociaux, négocie le renouvellement de la cct sur base des catalogues de revendications des parties prenantes.

Le catalogue de revendications de l’ABBL a fait défaut tout au long des négociations.

Le souhait de l’ABBL de vouloir discuter des différents sujets dans des groupes de travail séparés — sans pouvoir de décision — n’a fait que ralentir les négociations. Des plénières auraient dû ratifier les travaux des commissions. Malheureusement, ceci ne s’est pas réalisé jusqu’au moment de la signature de l’avenant de la cct.

Aucun texte n’avait été soumis aux trois séances plénières pour négociation et approbation. Vous conviendrez qu’il est difficile de négocier entre partenaires
sociaux, lorsqu’un des partenaires refuse de vous communiquer ses revendications.

Finalement, les craintes de l’OGBL/SBA ont été confirmées: cette nouvelle forme de négociation imposée par l’ABBL ne faisait que ralentir les négociations et elle a remis en cause les principes d’un dialogue social respectueux et équilibré…

Pour lire l’article complet, cliquez ici :

http://www.ogbl.lu/syndicat-banques-et-assurances/publications/publications-specifiques-du-syndicat/

Les commentaires sont fermés.