La méthodologie

Orientation sur les sujets touchant au travail

bolivie_methododologie_1Le projet « Travail Digne » assiste les personnes ayant des questions ou des doutes sur des sujets en relation avec le travail: Ces derniers reçoivent des conseils individuels et sont formées pour répondre de façon appropriée aux problèmes qu’ils rencontrent à leur travail. En cas de litige entre l’employé(e) et l’employeur, le projet fournit gratuitement une assistance juridique, puisqu’il dispose d’un avocat spécialisé dans le droit du travail et est supporté par le Ministère du Travail.

D’octobre 2014 (début du service) jusqu’à janvier 2017, le projet a appuyé plus de 100 personnes dans ce domaine.

Appui dans la recherche de travail

Le projet appuie les personnes qui cherchent un travail dans des conditions correctes. Il dispose d’une plateforme d’entreprises reconnues qui emploient selon les normes de la loi de travail, ce qui nous permet de proposer des emplois dignes à nos bénéficiaires. La recherche du travail se base sur les capacités et les intérêts des personnes bolivie_methododologie_2concernées: L’assistante sociale compare leurs profils avec les demandes courantes. Les demandeurs d’emploi reçoivent une formation en droit du travail, devoirs et comportement correct au travail ainsi qu’en employabilité et techniques de postulation. Pour assurer des conditions de travail correctes, les demandeurs sont accompagnés lors des interviews avec l’employeur. Durant les premiers mois de travail, le projet réalise un suivi individuel dans le but de conserver la satisfaction aussi-bien de l’employeur que de l’employé(e), et d’assurer ainsi une relation de travail stable et satisfaisante pour les deux partis.

De 2011 jusqu’à janvier 2017, plus de 1.400 personnes ont sollicité l’appui du projet pour chercher un travail digne. Plus de la moitié ont pu trouver un emploi avec notre aide (les autres ne se sont plus présentés lors du procès de recherche, nous supposons qu’ils ont trouvé un travail par eux-mêmes sans nous en informer).

Appui dans la réalisation d’un petit commerce

bolivie_methodologie_4Depuis mai 2016, le projet accompagne des personnes qui désirent réaliser ou améliorer un petit commerce. Après avoir identifié une idée, notre économiste appuie les personnes de manière individuelle dans l’élaboration d’un plan d’affaires réalisable: Il enseigne à déterminer différents groupes de clients et canaux de distribution, à évaluer le coût des outils de production et de la matière première et à calculer des prix, bénéfices et pertes. Il forme également en techniques de vente et autres activités nécessaires à la réussite. En plus, notre économiste accompagne les personnes dans les démarches d’obtention d’un permis de vente. Durant les premiers mois après la réalisation du commerce, il fait un suivi personnel, répond à des questions et doutes et assure ainsi la réussite du commerce.

De mai 2016 jusqu’à janvier 2017, 15 personnes ont réussi à réaliser ou améliorer leur commerce.

Promotion du bien-être au travail

Le projet aide des personnes intéressées à améliorer leur motivation, leur estime de soi et dans le développement de leur projet de vie. En cas de problèmes au travail, notre psychologue offre un appui individuel en   résolution de conflits. Elle accompagne également dans la résolution de problèmes personnels qui influencent de manière négative leur comportement au travail. Ces initiatives améliorent l’insertion au travail de nos participants et leur stabilité à long terme.

D’octobre 2014 (début du service) jusqu’à janvier 2017, le projet a assisté plus de 250 personnes dans ce domaine.

Sensibilisation au Droit du Travail

bolivie_methododologie_3Le projet donne des formations sur différents sujets en relation avec le travail (Droit du Travail, Droits des travailleurs mineurs, Exploitation) dans des écoles, institutions et organisations concernées par ces  thématiques. Ces formations sont adaptées au public ciblé.

Le projet participe également à des foires et autres événements publics: On informe la population sur leurs droits et la façon appropriée de réagir en cas d’exploitation au travail moyennant des affiches, des dépliants et de contacts directs.

Le but de ces activités est de sensibiliser la population de Cochabamba et de cette façon d’éradiquer à moyen terme l’exploitation au travail. De 2011 jusqu’à janvier 2017, 204 formations ont permis de sensibiliser plus de 6.000 personnes. En même temps, le projet a touché plus de 70.000 personnes par matériel d’information et médias de communication.

 

Les commentaires sont fermés.