Apprentissage et Covid-Check: un risque d’échec?

8-11-2021

Le département des Jeunes (OGJ) et le syndicat Éducation et Sciences (SEW) de l’OGBL déplorent l’incertitude pesant sur l’apprentissage depuis l’introduction du Covid-Check dans les entreprises et les administrations et exigent un soutien ainsi qu’une protection des apprentis. Aujourd’hui en effet, nombre d’entre eux ne savent pas à quelles règles ils seront soumis si leur entreprise d’accueil applique le régime du Covid-Check. Si par exemple on leur refuse l’accès au lieu de travail, ceci pourrait-il impliquer l’échec de leur apprentissage initial ou pour adulte? (...)

Entrevue entre l’OGJ et le ministre du Logement : L’OGJ revendique un «droit au logement» pour la jeunesse

16-06-2021

La Jeunesse syndicale de l’OGBL — l’OGJ — a rencontré le 15 juin 2021 le ministre du Logement, Henri Kox, afin d’aborder avec lui les difficultés auxquelles les jeunes sont aujourd’hui confrontés pour trouver un logement: pénurie de logements abordables, prix ne cessant d’augmenter, complexité des différentes aides au logement, discriminations liées à l’âge... (...)

Le Département des Jeunes de l'OGBL

Bienvenue sur le blog de l’OGBL-Jeunes

Les jeunes de l’OGBL s’investissent pour une organisation solidaire de la société et s’engagent pour une représentation commune des intérêts des étudiants, des apprentis et des jeunes salariés.

Se syndiquer à l’OGBL, c’est d’abord être acteur de son propre avenir tout en étant soutenu par une force sociale puissante. Nous nous solidarisons parce qu’un salarié seul face à son employeur sera toujours en position de faiblesse.

La situation des jeunes et leurs perspectives d’avenir constituent pour nous tous un problème essentiel. Presque chaque jour, les entreprises lancent des menaces de réductions d’emplois et il y en a même qui n’offrent plus d’apprentissages. Le taux d’emplois incertains et mal rémunérés ainsi que le taux de chômage augmentent ce qui a pour conséquence que de plus en plus de jeunes se retrouvent dans des situations précaires. Le débat politique donne plutôt l’impression que ces contrats de travail flexibles sont souhaités du fait qu’ils animent le marché du travail. En effet, derrière eux se cache tout simplement le dumping des conditions de travail et de salaires des jeunes.

Tu vois qu’il y a encore du pain sur la planche !  Deviens membre et soutiens-nous dans la lutte pour tes droits!

Bon plaisir sur notre site internet!