9 Juli 2020

SES: Retrait du plan social et négociation d’un plan de maintien dans l’emploi!

ses_astra

Après plusieurs semaines de longues et dures négociations ponctuées par une ultime journée pleine de revirements, la direction de SES a enfin décidé de céder aux arguments de l’OGBL et du LCGB ainsi que des représentants du personnel des différentes entités du groupe. Dès le début des négociations, le camp salarial avait dénoncé le caractère précipité d’un plan social, en revendiquant, dans le cadre du processus de restructuration de l’entreprise, un plan de maintien dans l’emploi (PME).

La direction a finalement indiqué que la panoplie de mesures prévues dans le cadre d’un PME, telles que les réaffectations et la préretraite-ajustement, sont largement suffisantes pour poursuivre la transformation de l’entreprise en vue des futurs défis, tout en évitant des licenciements involontaires.

Par conséquent, le projet de plan social sera retiré auprès des institutions compétentes. Les partenaires se sont également mis d’accord pour entamer les négociations d’un PME au cours des prochaines semaines.

Grâce aux efforts des représentants du personnel et de la direction, le nombre de personnes qui, selon la direction, devront néanmoins être licenciées, a pu être réduit considérablement.

Le protocole d’accord signé le 9 juillet 2020 en fin d’après-midi contient dores et déjà une clause de «non-licenciement» pour une période à négocier.

Communiqué par le syndicat Services et Energie de l’OGBL
le 9 juillet 2020

 

 

Die Pressemitteilung druckenRecommend to a friend

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.