1 April 2021

Recours aux tests antigéniques rapides

Le département des Pensionnés de l’OGBL revendique une priorisation pour les institutions hébergeant des personnes âgées

residence_personnes_agees

Le département des Pensionnés de l’OGBL avait signalé, le 19 février 2021, dans le cadre de la stratégie de lutte contre le Covid-19, l’existence d’insuffisances et de défaillances dans nos maisons de retraite et de soins ainsi que dans notre système de soutien aux personnes dépendantes.

Le département des Pensionnés de l’OGBL avait insisté sur le fait qu’une analyse s’imposait pour améliorer la gouvernance de nos maisons de retraite et de soins ainsi que celles de l’assurance-dépendance dans le cadre de la pandémie.

Au regard des récents événements survenus dans certaines maisons de retraite et de soins, il apparait que la situation est dramatique en termes d’infections. Le département des Pensionnés de l’OGBL s’interroge quant à la stratégie envisagée pour garantir la sécurité et la protection des personnes âgées hébergées dans ces établissements face au Covid-19.

La priorisation de la mise à disposition des tests antigéniques rapides pour les institutions hébergeant des personnes âgées aurait pu éviter, du moins une partie, des «clusters» et des décès de personnes âgées survenus ces dernières semaines dans ces institutions.

Par conséquent, le département des Pensionnés de l’OGBL réitère sa revendication visant à mettre des tests antigéniques rapides à disposition afin de mieux protéger les personnes âgées. Le recours systématique aux tests antigéniques rapides faciliterait le contact des personnes âgées et dépendantes avec leurs familles et éviterait qu’ils ne se retrouvent isolées dans les maisons de retraite et de soins, comme c’est le cas actuellement en raison de la pandémie. Les tests en question seraient ainsi également un moyen pour améliorer l’état de santé mentale des pensionnaires et ils ouvriraient la voie, un an après le début de la crise sanitaire, pour que les pensionnaires puissent enfin avoir à nouveau des contacts sociaux et surtout physiques avec les membres les plus proches de leur famille.

Par ailleurs, le département des Pensionnés de l’OGBL revendique d’inclure, directement dans la stratégie de vaccination, tous les salariés qui sont en contact direct avec les personnes âgées, à savoir également les agents de nettoyage, les agents des services de repas sur roues, etc…

Communiqué par le département des Pensionnées de l’OGBL
le 1er avril 2021

Die Pressemitteilung druckenRecommend to a friend

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.