14 August 2020

Guardian Luxguard

Il faut éviter un plan social à tout prix!

Hier, mercredi 12 août 2020, l’OGBL ainsi que les deux délégations du personnel de Dudelange et de Bascharage ont été informés par GUARDIAN LUXGUARD de son intention d’entamer des discussions quant à la mise en place d’un plan de maintien dans l’emploi (PME), suivi d’une négociation d’un éventuel plan social. Guardian Glass annonce prévoir la suppression de 201 postes sur les 453 qu’elle compte actuellement sur les sites de Bascharage et de Dudelange. Les deux sites sont concernés.

Pour rappel, GUARDIAN avait pris la décision de procéder au refroidissement définitif de son four à Dudelange et de ne plus investir dans le «rebuild» de ce dernier. Dans ce contexte GUARDIAN a consulté l’OGBL et les deux délégations sur les changements opérationnels et structurels envisagés. Malgré le PME annoncé, Guardian Glass pense que plusieurs licenciements s’avérèrent inévitables et envisage d’entamer des discussions quant à la mise en place d’un plan social à compter du 2 septembre 2020.

Pour l’OGBL, le plan de maintien dans l’emploi constitue la seule bonne solution et revendique que tous les moyens légaux à disposition (reconversions, transferts, préretraites, etc.) soient pleinement utilisés afin qu’aucun salarié ne perde son emploi. Depuis plusieurs mois déjà, l’OGBL revendique la mise en place de ce PME et déplore le temps perdu qui aurait permis d’agir plus rapidement. Jusqu’à aujourd’hui, Guardian tournait autour du pot et ne voulait rien dire concernant le futur de tous les salariés. Cette attitude déplorable n’est pas propice à un bon dialogue social et annonce des négociations difficiles que l’OGBL entend mener afin de sauver les emplois et garantir l’avenir des deux sites.

L’OGBL dénonce également le fait que Guardian Glass n’ait pas fait d’annonces quant à des investissements à venir dans les sites de Bascharage et de Dudelange. L’OGBL revendique toujours des garanties pour ces deux sites afin de garantir un futur pour tous les salariés au Luxembourg sachant que le four de Bascharage sera en fin de vie vers 2022.

L’OGBL déplore aussi que le Gouvernement et les Ministères compétents n’aient pas encore pris de position concernant ce dossier. Pour cela l’OGBL a demandé une entrevue avec le Ministre de l’Economie Monsieur Franz Fayot qui aura lieu le 24 août 2020. L’OGBL va également demander une entrevue avec le Ministre du Travail, Monsieur Dan Kersch.

Il va sans dire que l’OGBL mettra tout en œuvre pour éviter toute perte d’emploi et qu’en tant que seul syndicat représenté au sein des deux délégations du personnel l’OGBL se tient évidemment à disposition de tous les salariés de Guardian Glass

Communiqué par le syndicat Chimie de l’OGBL
le 13 août 2020

Die Pressemitteilung druckenRecommend to a friend

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.