Rente d’accident

En cas d’incapacité de travail inférieure à 52 semaines à la suite d’un accident de travail, l’accidenté(e) touche de la part de la caisse de maladie une indemnité identique au montant des indemnités pécuniaires de maladie.

Si, à la reprise du travail, des séquelles de l’accident subsistent, celles-ci sont à certifier par le médecin. Ce certificat, avec une demande en obtention d’une rente, est à envoyer à l’assurance contre les accidents.

Si l’accident n’est pas reconnu ou si le taux d’incapacité de travail retenu par l’assurance ne correspond pas à l’incapacité réelle, il est conseillé de s’adresser à une des agences SICA de l’OGBL.

Si l’accident entraîne la mort de l’assuré, les ayants droit survivants touchent une indemnité de décès (s’élevant à 1/15 du dernier salaire annuel) et la pension de survie.

Dans tous les cas, il faut introduire une demande auprès de la caisse compétente. Les membres de l’OGBL peuvent obtenir les formulaires y relatifs dans les agences SICA de l’OGBL.

Les commentaires sont fermés.