17 juin 2013

Wolter refuse de s’excuser pour son attaque lâche contre la liberté de la presse au Luxembourg

Président du Syndicat Imprimeries, Médias, Culture – FLTL de l‘OGBL

La direction syndicale du syndicat Imprimeries, Médias, Culture – FLTL de l’OGBL condamne vivement les attaques du député chrétien-social  Michel Wolter contre la liberté de la presse au Luxembourg.

Wolter a non seulement menacé, la semaine dernière à la Chambre des Députés, que le CSV allait « lever » unilatéralement la protection des sources, ce qui ne serait rien d’autre qu’une violation de la loi qui consacre la protection des sources d’information du journaliste, mais il a aussi prononcé auparavant les remarques menaçantes suivantes à un journaliste de la radio 100,7: «Dir musst elo gutt oppasse wat der maacht, gleeft mer et!» [Croyez-moi, vous devriez faire bien attention maintenant à ce que vous faites !]. Interrogé sur ce qu’il pensait des propos du DP selon lesquels les rumeurs sur Robert Biever ne peuvent provenir que de quelqu’un du CSV, Wolter a répondu: «Wann dat doten de Niveau ass iwwert dee mer diskutéieren, dann diskutéiere mer an der Chamber iwwert den 100,7. De Mëtten. Gleeft mer dat». [Si cela est le niveau de discussion, nous allons discuter cet après-midi à la Chambre de la radio 100,7, je vous l’assure.]

Ces menaces ouvertes contre un organe de presse luxembourgeois sont tout simplement inacceptables.

Rappelons qu’en Allemagne des menaces similaires contre le journal «Bild» ont mené à la démission du président fédéral Christian Wulff.

Dans ses explications ce lundi, Wolter a seulement souligné qu’il a été mal compris. Néanmoins il n’a nullement voulu s’excuser pour ses considérables écarts de langage sur la protection des sources.

En tant que direction syndicale du Syndicat Imprimeries, Médias, Culture – FLTL de l’OGBL, nous demandons formellement à Monsieur Wolter de s’abstenir de toute sorte de menace à l’encontre de la radio 100,7 et de s’excuser en bonne et due forme auprès de la radio 100,7 et de ses journalistes pour ses dérapages verbaux.

Stefan Osorio-König
Président du Syndicat Imprimeries, Médias, Culture – FLTL de l‘OGBL

Communiqué par le Syndicat Imprimeries, Médias, Culture – FLTL de l’OGBL
le 17 juin 2013

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.