9 mai 2017

Une deuxième affaire Kralowetz?

Transports Jost / Weiswampach!

Selon des informations dans la presse belge, le parquet de Diekirch et les parquets belge, slovaque et roumain ont coordonné cette semaine une vaste opération dans une quinzaine de sociétés du groupe de transport et de logistique Jost de Weiswampach.

Ce qui a été soupçonné depuis des mois est maintenant devenu une triste réalité.

Le syndicat OGBL/ACAL déplore depuis des mois les pratiques de la société Jost à Weiswampach du dumping social.

Des chauffeurs routiers de l’Est sont engagés aux conditions d’emploi de leurs pays d’origine sans respecter les législations des divers pays d’occupation.

Depuis des mois nous dénonçons cette pratique illégale d’esclavage des chauffeurs routiers.

Depuis des mois nous rendons attentif sur cette pratique sans scrupule des responsables de la société Jost S.A. de Weiswampach.

Chaque tentative de dialogue social est un dialogue de sourds!

Nous demandons maintenant que toute infraction soit suivie par les autorités luxembourgeoises et que le dumping social à travers toute l’Europe soit enfin combattu.

Il ne suffit pas d’avoir signé une alliance avec huit autres pays européens pour simplifier la mise en œuvre des réglementations et rendre les contrôles plus efficaces, non, il faut agir, maintenant.

La lutte contre le dumping social devra être une priorité absolue en Europe.

Communiqué par le syndicat OGBL/ACAL
le 9 mai 2017

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.