1 avril 2021

Quo vadis Conventions Collectives de Travail du secteur financier? Le front syndical en péril!

place_financiereSuite à la décision du ministre du Travail de retirer la représentativité sectorielle à l’Aleba, l’OGBL et le LCGB-SESF ont proposé à l’Aleba de se rencontrer afin d’élaborer un catalogue commun de revendications.

L’Aleba ayant accepté l’offre des deux syndicats nationaux, plusieurs réunions de travail ont eu lieu pour échanger et discuter des catalogues. Or, concilier les deux parties s’est avéré plus difficile que prévu. Le principe de base, convenu entre les trois syndicats, de retourner vers les employeurs une fois le catalogue commun finalisé a été rompu par l’Aleba du jour au lendemain.

A plusieurs reprises, les syndicats nationaux ont proposé à l’Aleba le report de la réunion avec l’ABBL dans l’unique but de finaliser le catalogue et de faire front commun. Malheureusement, la logique du front commun ne semble pas être la priorité de l’Aleba. L’OGBL et le LCGB-SESF condamnent cette façon d’agir et de faire à nouveau bande à part en se présentant seul auprès de l‘ABBL. Il est tout aussi condamnable que l’ABBL accepte de se réunir avec la seule Aleba, alors que les deux autres syndicats ont demandé le report de la réunion de négociations en vue de finaliser la position syndicale commune!

Par sa proximité avec l’ABBL et l’ACA, l’Aleba, sous l’égide de son président, met en danger le front syndical commun avec l’OGBL et le LCGB. Quelles sont les raisons de l’Aleba de ne pas vouloir rejoindre le front syndical? Quels sont les intérêts que cette association défend: ses propres intérêts, ceux des employeurs ou ceux des salariés?

L’OGBL et le LCGB-SESF regrettent fortement cette situation. En ce qui les concerne, ils continueront à œuvrer dans le seul intérêt des salariés du secteur.

Pour la défense des intérêts des salariés du secteur, l’OGBL et le LCGB-SESF lancent un nouvel appel à l’Aleba visant à faire front syndical commun.

Communiqué par l’OGBL et le LCGB
le 1er avril 2021

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.