16 janvier 2017

Piquet de protestation devant la banque Edmond de Rothschild afin de demander la négociation d’un plan social.

P1000410Mardi 10 janvier, l’OGBL/SBA a mobilisé plus d’une centaine de personnes.  L’objectif était de dénoncer, une nouvelle fois sur la place financière luxembourgeoise, la volonté de la banque Edmond de Rothschild de licencier 18 salariés dans le cadre d’un transfert vers la Suisse sans respecter l’esprit de la législation sur les licenciements économiques.

Le droit du travail en question : nous voulons la négociation d’un plan social, ça suffit !

Nous avons essayé à maintes reprises d’entamer un dialogue constructif, or la direction d’Edmond de Rothschild semble faire la sourde oreille. La banque préfère contourner la législation actuelle sur les licenciements économiques en refusant la négociation d’un plan social et d’un plan de maintien dans l’emploi. Elle propose une convention d’entreprise.

Licencier à moindres frais : voilà leur objectif !!!!

La convention d’entreprise permet de ne pas devoir négocier un plan social avec les syndicats et de se débarrasser des employés à moindres frais. En contournant la loi, la banque prive les salariés de leurs droits, notamment leur droit à des mesures sociales et d’accompagnement, ainsi qu’à un droit de recours. Cette manière de faire est en total porte-à-faux avec la législation luxembourgeoise.

L’OGBL/SBA affirme que la législation sur les licenciements économiques, telle qu’elle se présente aujourd’hui, contient trop de lacunes pour ceux qui désirent la détourner. L’OGBL/SBA revendique un changement de la loi actuelle sur les licenciements collectifs, afin d’éviter de tels abus à l’avenir.

Durant le piquet de protestation organisé ce mardi, Véronique EISCHEN, membre du bureau exécutif de l’OGBL a à nouveau invité la direction à s’asseoir autour de la table des négociations pour mettre sur pied un plan social « comme le prévoit la loi » et pour remédier à la situation actuelle à la banque, qui est intolérable.

OGBL/SBA 12/01/2017

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.