4 décembre 2012

L’OGBL reste opposé à la réforme prévue de l’assurance pension. L’ajustement reste dû!

Le Comité exécutif de l’OGBL, réuni le 3 décembre 2012,  a une nouvelle fois analysé le projet de loi du gouvernement sur la réforme de l’assurance pension. Même si sous la pression de l’OGBL certains points du projet initial ont été modifiés, il y a lieu de constater que la réforme conduira bel et bien à une réduction des prestations. L’OGBL avait fait des propositions visant à introduire de nouvelles sources de recettes dans le système qui auraient permis d’éviter ces dégradations. Le gouvernement a tout simplement ignoré ces propositions.

La réforme de l’assurance pension dans sa forme actuelle conduira à une régression sociale. Elle n’est pas prête et une version révisée devrait être votée parallèlement à la réforme du reclassement et la nouvelle législation sur la protection des salariés plus âgés.

Enfin, le Comité exécutif de l’OGBL n’accepte sous aucune condition la suppression de l’ajustement de 1,5% des pensions dû le 1er janvier 2013, c’est-à-dire l’adaptation des pensions à l’évolution générale des salaires des années 2009 et 2010. L’OGBL lance un appel à la Chambre des députés d’élaborer immédiatement un projet de loi afin de garantir le paiement dans les délais de l’ajustement des pensions.

Communiqué par l’OGBL
le 4 décembre 2012

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.