2 juillet 2018

Nouvelle convention collective pour le personnel de Luxair

luxairUne nouvelle convention collective de travail pour le groupe Luxair S.A. a été signée le 28 juin 2018 entre la direction, l’OGBL et le NGL-SNEP. Celle-ci est valable du 30 juin 2018 jusqu’au 31 décembre 2020.

L’OGBL et le NGL-SNEP regrettent que les collègues du LCGB n’aient pas eu le mandat de leurs membres pour la signature. Les nouveautés n’ont pourtant apporté que des améliorations pour les salariés:

  • Augmentation linéaire de 30 euros pour chaque échelon au 1er janvier 2019
  • Versement d’une prime unique de 600 euros au 1er janvier 2020
  • Paiement du 13e mois à 100% au bout de 4 ans d’ancienneté (au lieu de 5 ans auparavant)
    • à partir de la 2e année d’ancienneté:  33 % au lieu de 25 %
    • à partir de la 3e année d’ancienneté:   66 % au lieu de 50 %
    • à partir de la 4e année d’ancienneté:  100 % au lieu de 75 %
  • Augmentation de tous les barèmes dans les 3 grilles salariales (-3, -2 et -1)
  • Modification de l’article 31.4 et seulement applicable à tous les salariés embauchés après ladite nouvelle convention.
  • Prime de participation au bénéfice: un montant identique sera versé à tous les salariés

Par ailleurs, la société s’engage à travailler d’ici la fin du troisième trimestre 2018 à des solutions de mise en place d’un système de commande et de distribution de menus adaptés pour les équipages. La société entamera en parallèle des négociations avec le prestataire en charge des points de restauration pour trouver une solution pour le personnel de l’aérogare. La direction s’engage également à l’amélioration de la qualité du service des distributeurs automatiques mis en place temporairement dans l’attente de trouver une solution adéquate.

L’ensemble des autres articles restent inchangés.

A noter, enfin, qu’un engagement formel a été pris par le directeur général ainsi que toute son équipe quant à la volonté d’améliorer les conditions de travail pour le personnel navigant. Les syndicats ont mis l’accent sur la responsabilité de la direction générale quant au risque de fatigue actuel des équipes. La direction reconnait sa responsabilité face à cette situation et déclare vouloir réduire la fatigue des équipes autant que possible.

Communiqué par l’OGBL et le NGL-SNEP
le 28 juin 2018

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.