18 octobre 2018

Nouvel accord collectif de travail pour le centre de recherche LIST

sew_18_10_2018_2

Après de longues et parfois difficiles négociations, les syndicats OGBL et LCGB d’une part et le Conseil d’administration du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) d’autre part, ont signé le 17 octobre 2018 le renouvellement de l’accord collectif de travail (ACT) pour les 600 salariés de ce centre de recherche public.

Cet accord, qui est un accord subordonné de la convention-cadre du secteur de la recherche publique, est valable pour une période de trois ans, du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020.

L’accord trouvé prévoit pour les trois années 2018-2019-2020 une enveloppe annuelle de 1,6% de la masse salariale (donc 4,8% au total) pour le versement d’augmentations salariales.

L’enveloppe couvre à parts égales (0,8% / 0,8% par an) une augmentation liée à l’ancienneté au sein de l’institut et une revalorisation salariale appliquée sur base de l’exercice d’évaluation annuelle. La première augmentation salariale sera versée avec le salaire de novembre avec effet rétroactif au 1er janvier 2018.

sew_18_10_2018_1Par ailleurs, une enveloppe d’un montant global d’1 % de la masse salariale est prévue en 2018 pour payer des bonus visant à récompenser des efforts exceptionnels (p.ex. publication dans une revue prestigieuse, obtention d’un financement externe, organisation d’une conférence…). Une enveloppe d’un même ordre de grandeur est prévue sous certaines conditions pour 2019 et 2020.

Outre l’accord trouvé sur le système de rémunération, le nouvel ACT comporte également de nouveaux articles sur les éléments suivants :

  • Temps partiel à durée déterminée (avec retour au temps plein à la fin de la période)
  • Modalités du congé sans solde
  • Modalités du congé scientifique
  • Soutien à la reprise d’études doctorales ou de master
  • Mesures en faveur des salariés âgés
  • Modalités du télétravail

Par ailleurs, les chèques repas sont intégrés dans l’ACT.

Enfin, les parties signataires s’engagent à revoir un certain nombre de points en vue du prochain renouvellement de l’ACT, dont une révision des catégories des carrières « corporate », les règles de promotion en interne et une révision du système d’évaluation de la performance.

Communiqué par le syndicat Education et Sciences (SEW) de l’OGBL
le 18 octobre 2018

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.