12 décembre 2017

Non-application de la convention collective de travail FHL

Une avancée dans le dossier des maisons de soins

santeL’OGBL prend acte d’une avancée dans le dossier des maisons de soins n’appliquant toujours pas les nouvelles modalités de la convention collective de travail FHL. Suite aux multiples interventions du syndicat Santé, Services sociaux et éducatifs de l’OGBL (interventions auprès du ministre, conférence de presse, piquet de protestation, actions de distributions), ce dernier a été contacté par le Conseil d’administration des Hospices civils Hamm et Pfaffenthal, débouchant sur une reprise du dialogue.

Le président du Conseil d’administration des Hospices civils Hamm et Pfaffenthal assure que le conseil qu’il préside a voté en faveur de l’application de la nouvelle convention collective de travail FHL pour les salariés concernés dans les deux structures en question. La balle est donc désormais dans le camp du ministre compétent qui a toujours affirmé que la revalorisation des nouvelles carrières est due et que le financement de l’Etat est garanti.

L’OGBL rappelle que l’argent public qui vient du contribuable est censé garantir des prestations optimales et de qualité aux ayants droit. C’est désormais au gouvernement d’assumer ses responsabilités et de tenir ses engagements. Ainsi, les premiers jalons pourraient être posés afin de faire respecter les droits des salariés dans toutes les maisons de soins.

L’OGBL salue bien évidemment la décision du Conseil d’administration des Hospices civils, qui démontre clairement que le syndicat majoritaire et porte-parole du personnel du secteur de la santé et des services sociaux et éducatifs a vu juste et que ses multiples interventions ont, une fois de plus, porté leurs fruits.

Malheureusement, il ne s’agit là que d’un succès dans une bataille plus vaste: à l’heure actuelle trois autres employeurs, gérant au total cinq maisons de soins, continuent en effet de discriminer leurs salariés en refusant depuis plus de deux mois de les rémunérer à leur juste salaire tel qu’il est déterminé par la convention collective de travail FHL.

Le personnel concerné par le litige est déterminé à obtenir gain de cause et il le démontrera une première fois lors d’une manifestation en salle qui aura lieu le 13 décembre 2017 dans les locaux de l’OGBL à Dudelange.

Au regard des dernières évolutions, l’OGBL s’engage à épargner les deux hospices civils de toute action syndicale qui suivra dans ce dossier.

Communiqué par le syndicat Santé, Services sociaux et éducatifs de OGBL
le 12 décembre 2017

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.