16 avril 2018

Une collaboration entre l’OGBL et l’AAVL s’annonce

Les auxiliaires de vie s’organisent face aux injustices

auxiliaires_de_vie

Le syndicat Santé, Services sociaux et éducatifs de l’OGBL a reçu, le 10 avril 2018, la toute nouvelle Association des Auxiliaires de Vie au Luxembourg (AAVL asbl) dans ses locaux. L’OGBL félicite l’AAVL de sa création, mais aussi de l’énergie et du courage que cette équipe engagée met au jour pour défendre les intérêts de sa profession.

En effet, depuis la création de la formation permettant d’acquérir un diplôme d’aptitude professionnel (DAP) d’auxiliaire de vie en 2005, les personnes concernées ont déjà dû faire face à de nombreux enjeux relatifs à leur profession. L’OGBL a depuis le début revendiqué une juste reconnaissance et l’emploi aux postes appropriés de ces professionnels des soins et du social.

La réunion commune du 10 avril a permis aux deux partenaires d’échanger sur les réalités et les problèmes rencontrés sur le terrain par les auxiliaires de vie et d’élaborer des pistes concrètes pour lutter contre toute discrimination.

Il est important de noter que dans le cadre des négociations de la nouvelle convention collective de travail du secteur social (SAS), le syndicat Santé, Services sociaux et éducatifs de l’OGBL a toujours défendu le modèle égalitaire de la reconnaissance des carrières selon le niveau d’études dans les grilles de rémunération revalorisées. Ainsi, un point important a pu être obtenu avec le classement de la profession des auxiliaires de vie dans la carrière correspondant à leur diplôme de DAP.

Malheureusement, la réalité du terrain reste toute autre. Les salariés concernés, ayant choisi cette profession socio-éducative et ayant suivi les 3 années d’études y correspondantes, continuent à être classés dans des carrières financièrement inférieures. Par conséquent, les auxiliaires de vie sont sous-payés et le restent tout au long de leur vie professionnelle.

Il est grand temps que cette profession pluridisciplinaire, qui s’occupe principalement d’accompagner, de guider et d’assister les personnes dépendantes, ce qui est devenu indispensable dans une société basée sur des valeurs de solidarité comme la nôtre, soit enfin valorisée.

À cet effet, l’OGBL a pris l’initiative de saisir la commission paritaire du secteur SAS, prévue par la convention collective de travail en cas de différends par rapport à l’application de celle-ci, pour lutter contre cette discrimination. Ceci constitue la première action qui résulte de l’échange fructueux et de la bonne collaboration entre le plus grand syndicat du Luxembourg et la nouvelle association AAVL.

Communiqué par le syndicat Santé, Services sociaux et éducatifs de l’OGBL
le 13 avril 2018

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.