20 octobre 2016

Formation professionnelle

Le SEW/OGBL et le MENJE s’accordent à entamer des négociations sur les grandes lignes de la future réforme

En date du 12 octobre 2016, le SEW/OGBL a rencontré le ministre Claude Meisch, entouré de Gil Belling, d’Eric Bosseler, de Jean Billa et de Pierre Reding.

Lors de cette rencontre, le SEW/OGBL a réitéré ses principales critiques à l’égard de la formation professionnelle telle qu’elle fonctionne en l’état actuel:

  • dévalorisation de la grande majorité des formations du technicien et accentuation des problèmes d’accès des diplômés techniciens aux études supérieures
  • lacunes au niveau du cycle inférieur de l’EST et manque de maturité des élèves à l’entrée des classes de 10e
  • lacunes graves au niveau de l’enseignement général
  • problèmes au niveau de l’organisation des PIF
  • évaluation par compétences comme unique outil d’évaluation

Le SEW/OGBL a proposé certaines pistes d’amélioration en vue de la future réforme de la formation professionnelle:

  • renforcement de l’enseignement général en tenant compte des spécificités des formations
  • réintroduction généralisée de modules de mathématiques selon les spécificités des formations
  • revalorisation des formations du technicien, permettant un meilleur accès aux études supérieures
  • organisation d’un PIF de rattrapage en septembre pour toutes les formations du technicien
  • organisation d’une journée de rattrapage pour raison d’absence justifiée lors des sessions de PIF
  • aménagement d’une 10e d’adaptation comme classe intermédiaire entre les cycles inférieurs et supérieurs
  • réintroduction d’un bilan chiffré pour toutes les classes de la formation professionnelle

Le SEW/OGBL a critiqué le fait que les discussions actuelles sur la réforme de la formation professionnelle se déroulent au sein d’un groupe de pilotage duquel les syndicats d’enseignants sont exclus et les enseignants très largement sous-représentés.

Par la suite, le ministre Meisch a proposé au SEW/OGBL de constituer, ensemble avec les responsables du MENJE, un groupe de réflexion sur la réforme de la formation professionnelle ayant comme objectif de trouver, d’ici la fin 2016, un accord sur les grandes lignes de la future réforme à venir.

Le SEW/OGBL a pris acte de cette proposition et compte y répondre favorablement, tout en se concertant avec l’APESS et la FEDUSE-Enseignement. Au MENJE et au ministre Meisch de prouver, dans les semaines à venir, que leur offre de dialogue est sincère et durable. Dans le cas contraire, le SEW/OGBL continuera à user des moyens syndicaux à sa disposition pour appuyer ses revendications – pour le bien des élèves concernés.

Communiqué par le syndicat Education et Sciences (SEW) de l’OGBL
le 20 octobre 2016

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.