3 juillet 2017

Automobile Club

Les responsables d’ACL doivent prendre leurs responsabilités

manif_acl_16_06_2017La justice a décidé le lundi 3 juillet 2017 d’annuler la mise à pied de la secrétaire de la délégation d’ACL Services S.A.. Ce jugement confirme la première victoire en justice sur le maintien de salaire. Depuis le début de cette affaire, l’OGBL a catégoriquement soutenu sa déléguée et a dénoncé une mise à pied totalement abusive, choquante et grotesque.

Le 16 juin 2017, l’OGBL avait organisé une action symbolique à Luxembourg-ville pour dénoncer activement ce coup de force de la direction qui visait à museler une déléguée dont la seule faute consistait à bien remplir sa mission légale de déléguée du personnel.

Désormais, il appartient aux responsables de la direction et du conseil d’administration de prendre leurs responsabilités et de rétablir enfin le droit et la paix sociale dans l’Automobile Club. Après 145 jours de mise à l’écart injustifiée, la déléguée doit le plus rapidement possible retrouver sa place en tant que salariée et en tant que représentante légalement élue du personnel.

L’OGBL continuera à s’engager pour l’application de cette décision de justice et continuera à défendre les droits des délégués et de tous les salariés au sein de l’ACL.

Communiqué par le syndicat Services et Energie de l’OGBL
le 3 juillet 2017

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.